En brandissant d’entrée de jeu l’option militaire sans avoir épuisé la solution diplomatique contre la junte qui a renversé le Président Bazoum, la CEDEAO ne s’est elle pas définitivement discréditée ? Après les ratées, et cafouillages contre le Mali, la Guinée et le Burkina, le bricolage dans le dossier Niger ne signe t’il pas sa mort cette fois ci.

Quel crédit accorder à cette institution sous régionale désormais perçue par tous comme sous influence de Paris et de Washington ? Quel avenir pour cette CEDEAO totalement rejetée par les populations ouest africaines qui a perd ainsi 4 de ses membres en moins de 3 ans ? Le moment n’est il pas venu de la remplacer par une association plus rassembleuse autour d’un vrai projet ? Une chronique d’Alain Foka Réalisation : Sébastien Faye Captation : Sébastien Faye – Thomas Olland Montage et animations : Sébastien Faye – Ayina Thiam

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici