Candeur, audace, accent british inimitable : Jane Birkin, décédée à 76 ans, restera l’icône anglaise de la chanson et du cinéma français, indissociable de Serge Gainsbourg dont elle fut la muse et l’ambassadrice.Jane Birkin on Serge Gainsbourg, #MeToo and that handbag ahead of "Le Symphonique" tour | CNN

La chanteuse et actrice Jane Birkin est morte à l’âge de 76 ans, a annoncé dimanche le ministère français de la Culture.

Britannique naturalisée française, Jane Birkin a été retrouvée sans vie à son domicile parisien ce dimanche.Jane Birkin: Artist and style icon's life in pictures - BBC News

Elle était apparue affaiblie en février lors de la cérémonie des César, les récompenses du cinéma français, aux côtés de sa fille, l’actrice et chanteuse Charlotte Gainsbourg, et de sa petite-fille Alice Attal.

Elle avait souffert ces dernières années de problèmes cardiaques et avait dû annuler une série de concerts au printemps dernier et cet été.

Il me faut encore un peu de temps pour être de nouveau capable d’être sur scène avec vous, écrivait-elle, avant de donner rendez-vous à son public cet automne.La chanteuse et actrice Jane Birkin est morte | Radio-Canada.ca

Des concerts prévus au Québec ces dernières années avaient également été annulés. Celui prévu aux Francos en 2022, à Montréal, avait été déprogrammé pour des problèmes liés au planning de l’artiste, expliquaient alors les organisateurs.

La production Birkin Gainsbourg : le symphonique, qui devait s’arrêter à Montréal en 2020, avait elle aussi été annulée, mais la chanteuse s’était produite la même année au Festival FIL de littérature pour un spectacle de lectures.

Inimaginable de vivre dans un monde sans ta lumière, a écrit sur Instagram le chanteur Étienne Daho, qui a co-composé son dernier album, Oh, pardon tu dormais… (2020). Sheila, Patrick Bruel, Benjamin Biolay, Clara Luciani, Juliette Armanet ont eux aussi salué sa mémoire.

Quand on est aussi jolie, aussi fraîche, aussi spontanée, avec une voix d’enfant, on n’a pas le droit de mourir, a dit l’actrice Brigitte Bardot dans une déclaration transmise à l’AFP, saluant une artiste éternelle dans nos coeurs.

Je suis très affectée, a déclaré sur RTL Françoise Hardy, qui pense à ses filles et à sa famille qui étaient tout pour elle

Icône française

Chez les femmes, c'est à 40 ans que les choses importantes de la vie se produisent. » – Groupe Swiss LifeQuelques heures après l’annonce de son décès, le président français, Emmanuel Macron, a rendu hommage à cette icône française qui incarnait la liberté et chantait les plus beaux mots de notre langue.

Artiste complète, sa voix était aussi douce que ses engagements étaient ardents. Elle nous lègue des airs et des images qui ne nous quitteront pas, a ajouté M. Macron sur Twitter.

Aujourd’hui, nous perdons une icône totale dont l’accent pouvait aussi bien nous murmurer les hymnes d’une époque que défendre ses engagements sur la scène internationale: la solidarité, l’accueil des migrants, la lutte contre l’extrême-droite, la liberté, a salué la ministre française de la Culture Rima Abdul Malak.La chanteuse et actrice Jane Birkin est morte | Radio-Canada.ca

Le milieu de la mode saluait aussi dimanche la mémoire de celle qui a donné son nom à un sac de la marque Hermès. Nous perdons une amie chère (…) une artiste à part entière, engagée, ouverte et curieuse, a écrit le groupe dans un communiqué.

Le créateur de Balmain, Olivier Rousteing, a évoqué la disparition d’une icône, dont le style alternant entre bohème-chic et tenues sexy était une source d’inspiration.

Carrière plurielle

Jane Birkin était une artiste de tous les combats, c’était une femme engagée […] elle avait toujours des projets, même quand elle avait des soucis de santé, se souvient l’animatrice de Radio-Canada, Monique Giroux.Mort de Jane Birkin : Mika lui rend hommage de manière totalement inattendue

Chansons, cinéma, théâtre… l’interprète aura façonné une carrière riche jalonnée de multiples collaborations créatives. Quand je ne travaille pas, je m’emmerde, disait-elle souvent.

Après des débuts au cinéma en Grande-Bretagne dans les années 1960, Jane Birkin s’est installée en France où elle a notamment formé dans les années 1970 un couple à la renommée artistique et populaire avec Serge Gainsbourg.

Jane Birkin était la mère des actrices Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, filles de Serge Gainsbourg et du réalisateur Jacques Doillon. Elle était aussi la mère de la photographe Kate Barry, décédée en 2013, qu’elle avait eue en 1967 à la suite de son mariage, à moins de 20 ans, avec le compositeur multirécompensé John Barry.

Fille d’un grand résistant, David Birkin, décédé le jour des obsèques de Serge, et d’une actrice réputée, Judy Campbell, Jane Mallory Birkin naît le 14 décembre 1946 à Londres.

Jane Birkin a joué dans plus de 70 films, d’abord en faisant des apparitions dans les années 1960, notamment dans Le Knack… et comment l’avoir de Richard Lester ou Blow Up d’Antonioni (Palme d’or en 1967), où sa nudité fait scandale. Dans La Piscine de Jacques Deray, elle partage l’affiche avec Alain Delon et Romy Schneider.

De grands réalisateurs la filment aussi : Jacques Rivette, Bertrand Tavernier, Jean-Luc Godard, Alain Resnais, James Ivory ou encore Agnès Varda.

Jane et Serge

Disparition: Jane Birkin a rejoint les fantômes de sa vie | Tribune de GenèveIndissociable de Serge Gainsbourg, avec qui elle forma un couple iconique dès leur duo Je t’aime… moi non plus en 1969, Jane Birkin évoque une première rencontre plutôt orageuse lors d’une audition pour un film.

Je l’ai trouvé compliqué, arrogant, pendant le tournage. Il n’avait aucune gentillesse envers moi; il me mettait très mal à l’aise. […] Mais finalement, c’était un chou. Drôle, charmant, prévenant, racontait-elle au journal Le Monde en avril 2017.

Le charme de Gainsbourg opère. Débutent 12 années, dans le Paris des seventies, de passion, de glamour, de scandales (la suggestive Décadanse), entre la femme enfant/femme fatale et le musicien hors pair.

L’odeur de soufre dont aime à se parfumer Gainsbourg leur vaut d’entrée un succès planétaire sur disque avec Je t’aime… moi non plus et ses fameux râles. La chanson est interdite par la BBC et condamnée par le Vatican.

Histoire de Melody Nelson, album concept bâti autour de Jane, sera en revanche un fiasco à sa sortie (1971), avant d’être réévalué, adulé et copieusement repris dans les décennies suivantes.

Devant les objectifs, le couple devient iconique, lui avec son look négligé chic (chemise largement ouverte, veste cintrée et clope au bec), elle avec son combo cool (jean, t-shirt blanc, panier en osier).

La fin de l’histoire est connue. Jane étouffe face à celui qui est devenu Gainsbarre, enfermé dans ses excès qui se doublent parfois d’accès de violence. En 1981, elle fuit leur appartement de la rue Verneuil à Paris, avec ses filles Kate et Charlotte, et refait sa vie avec le cinéaste Jacques Doillon.

Aucun détail de la décennie Birkin-Gainsbourg n’échappera au public, le couple ouvrant à l’époque ses portes aux journalistes et squattant les plateaux télé.

Les hauts et les bas, Jane y reviendra même dans le détail dans son journal intime, Munkey Diaries (2018). Gainsbourg avouait dès 1989 dans les Inrocks des pleins et des déliés, regrettant d’avoir été brutal sur la fin.

Mais après leur séparation, ils ne sont jamais restés loin de l’autre. Serge a notamment continué à écrire pour celle qui l’a toujours chanté.

Il composera pour elle deux albums, Baby Alone in Babylone en 1983 et Amour des Feintes en 1990. Les dessous chics (1983) fut la chanson préférée de Jane, pourtant composée par Serge après leur rupture.

On peut être amoureuse de quelqu’un et garder dans sa vie, sa tête, son cœur, une autre personne. C’est une évidence. Dès que je suis partie, en 81, je savais que je le regretterais, assurera Jane.

Longtemps après le décès de Gainsbourg en 1991, et en dépit d’épreuves dont la mort brutale de sa fille Kate Barry, en 2013, puis une leucémie longue à guérir, elle a toujours chanté l’oeuvre de Serge.

Artiste engagée

Jane Birkin s’était impliquée pour diverses causes citoyennes, du combat contre la peine de mort à la légalisation de l’avortement.

[Elle avait] une si grande générosité, une infinie modestie, elle n’était pas la star qu’on croit qu’elle était, a témoigné l’animatrice Monique Giroux.

Jane Birkin a exprimé son soutien à Aung Saan Suu Kyi, Prix Nobel de la paix en 1991, avant qu’elle ne tombe en disgrâce pour cause de collaboration avec la junte birmane.

Il y a 10 ans, elle avait aussi soutenu publiquement Christiane Taubira, ancienne garde des sceaux de 2012 à 2016, quand des opposants au mariage pour tous l’avait injuriée.

En 2022, la chanteuse avait aussi participé à un concert télévisé pour soutenir l’Ukraine après l’invasion par la Russie.

Selon une source policière, Jane Birkin a été retrouvée morte à 11 h 40 par une aide-soignante venue à son domicile. En l’absence d’éléments suspects, il ne devrait pas y avoir d’enquête judiciaire.

Avec les informations de l’AFP, de Reuters, de l’Obs et de France culture

 

 

Advertisement

3 Commentaires

  1. Thanks a bunch for sharing this with all of us you really recognize what you are talking approximately! Bookmarked. Please additionally discuss with my website =). We could have a hyperlink trade arrangement between us!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici