Le président de l’institution financière multilatérale souligne que l’amélioration de l’accès à l’électricité permettra de générer plus d’emplois sur le continent africain.

La Banque mondiale prévoit de mobiliser 5 milliards de dollars pour fournir de l’électricité à 100 millions de personnes en Afrique, d’ici la fin de la décennie, a annoncé le président de l’institution, Ajay Banga (photo), ce mercredi 6 décembre 2023.

« Ces financements sont un exemple de la façon dont nous comptons utiliser les ressources de l’Association internationale de développement (IDA) qui fournit des prêts à taux zéro ou à faible taux d’intérêt aux pays à faible revenu », a-t-il déclaré lors d’une conférence tenue à Zanzibar (Tanzanie).

Le président de la Banque mondiale a également indiqué que l’amélioration de l’accès à l’électricité permettra de générer plus d’emplois dans les pays du Sud.

« Quelque 1,1 milliard de jeunes des pays du Sud atteindront l’âge de travailler au cours de la prochaine décennie. Mais comment pouvons-nous espérer faire des progrès adéquats dans ce domaine alors que 600 millions de personnes en Afrique dont 36 millions vivent ici en Tanzanie, n’ont toujours pas accès à une électricité fiable ? », s’est-il interrogé.

L’annonce de M. Banga intervient alors que la Banque mondiale examine son dernier cycle de reconstitution des ressources de l’IDA, qui a atteint un montant record de 93 milliards de dollars.

« Nous sommes en train de repousser les limites de cette importante ressource concessionnelle, et aucune ingénierie financière créative ne compensera le fait que nous avons besoin de plus de financements », a-t-il dit, tout en appelant les donateurs à faire en sorte que le prochain cycle de reconstitution des ressources de l’IDA, prévu en décembre 2024, atteigne un nouveau record.

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici