Malgré les critiques émises par Washington à l’égard des appels de Tel-Aviv au déplacement des Palestiniens, selon le site d’information ‘’Times of Israel’’

Jsraël mène des ‘’pourparlers secrets’’ avec le Congo ‘’pour accueillir des migrants (des Palestiniens déplacés de force, ndlr) en provenance de la bande de Gaza’’, ont rapporté mercredi des médias israéliens.

Le site d’information ‘’Times of Israel’’ a indiqué que ‘’des responsables israéliens mènent des pourparlers secrets avec le Congo et plusieurs autres pays pour qu’ils acceptent d’accueillir des migrants (palestiniens) en provenance de Gaza’’.

’’Times of Israel’’ a rapporté, citant une source anonyme haut placée au sein du Conseil des ministres israélien restreint que ‘’Le Congo sera disposé à accueillir des migrants, et nous sommes en pourparlers avec d’autres’’.

La même source a souligné que la ministre israélienne du Renseignement, Gila Gamliel, avait déclaré mardi à la Knesset qu’ ‘’Au terme de la guerre, le pouvoir du Hamas s’effondrera, il n’y aura pas d’autorités municipales et la population civile sera entièrement dépendante de l’aide humanitaire’’.

‘’Il n’y aura pas de travail et 60 % des terres agricoles de Gaza deviendront des zones tampons de sécurité’’, a ajouté Gila Gamliel.

Selon la ministre du Renseignement, ‘’Le problème de Gaza n’est pas seulement notre problème. Le monde doit soutenir la migration humaine, car c’est la seule solution que je connaisse’’.

Ces mesures interviennent malgré les critiques publiques émises par Washington concernant les appels israéliens au déplacement forcé des Palestiniens de la bande de Gaza.

À cet égard, le porte-parole du département d’État des États-Unis, Matthew Miller, a déclaré mardi par voie de communiqué : ‘’Les Etats-Unis rejettent les récentes déclarations des ministres israéliens Bezalel Smotrich et Itamar Ben Gvir en faveur de la relocalisation des Palestiniens en dehors de Gaza’’.

‘’Ce sont des déclarations incendiaires et irresponsables’’ a estimé Matthew Miller ajoutant que ‘’le gouvernement israélien, y compris le premier ministre Benyamin Netanyahu, nous a dit à plusieurs reprises que ces déclarations ne reflétaient pas la position du gouvernement israélien’’.

Des appels israéliens au déplacement volontaire de Palestiniens de la bande de Gaza, se sont multipliés ces dernières semaines.

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, avait appelé lundi à un retour des colons dans la bande de Gaza et à ‘’encourager’’ la population palestinienne à émigrer, au lendemain d’un appel similaire de son collègue des Finances Bezalel Smotrich.

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée de l’État hébreu mène une guerre dévastatrice dans l’enclave palestinienne de Gaza. Au moins ’’22 185 Palestiniens ont été tués et 57 000 autres blessés, en majorité des femmes et des enfants, depuis le 7 octobre 2023.

Le conflit a provoqué des destructions massives d’infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent, selon les autorités gazaouies et l’Onu.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici