La province iranienne du Sistan-et-Baloutchistan a déploré la mort de 7 personnes, 3 femmes et 4 enfants, suite à l’attaque de missile menée par le Pakistan contre un village de la région frontalière.

Le Pakistan a annoncé, au matin de ce jeudi, l’exécution de frappes militaires “précises“ contre les repaires terroristes dans la province du Sistan-et-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran.

Dans un entretien avec la télévision d’État iranienne, Alireza Marhamati, vice-gouverneur du Sistan-et-Baloutchistan, a rapporté que le Pakistan avait mené une attaque de missile contre un village de la province au cours de la matinée.

Merhamati a déclaré que “3 femmes et 4 enfants, tous non-iraniens, ont perdu la vie“ à la suite de l’attaque.

Le vice-gouverneur a aussi expliqué qu’une explosion s’était produite dans la région de la province iranienne, sans faire de victimes.

Plus tôt dans la matinée de ce jeudi, Anadolu a rapporté les déclarations de sources militaires qui ont affirmé que le Pakistan avait effectué une attaque de représailles contre des frappes iraniennes “illégales“ en ciblant “7 positions“ du groupe armé iranien de l’Armée de libération du Baloutchistan.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici