CONAKRY-Ce serait une première en République de Guinée ! Alors que l’avant-projet de la nouvelle Constitution est toujours en cours de préparation, dans les coulisses, il se prépare la création d’une nouvelle institution législative (en plus de l’Assemblée nationale).

Le CNT (conseil national de la transition), institution parlementaire du régime d’exception, prévoirait la mise en place d’un Sénat, une chambre haute, au sein de laquelle siégeront des représentants de toutes les régions de la Guinée de manière équitable.

De passage à Londres, le Président du CNT a évoqué cette éventualité. Dr Dansa Kourouma a même furtivement levé le voile sur le rôle que devra jouer cette institution dans l’appareil d’Etat.

Les cadres qui seront nommés aux hautes fonctions et à la tête des institutions de la république, devront passer nécessairement devant la chambre haute. Une commission sénatoriale va enquêter sur la moralité des hauts commis avant leur nomination.

« Tout le problème, c’est le choix clandestin des cadres en fonction des proximités politiques. Nous allons mettre en place une chambre composée de personnes d’une certaine réputation qui vont auditionner, vérifier, enquêter toutes les nominations du président de la république », glisse M. Kourouma.

Dr Dansa Kourouma, président du CNT

A suivre…

Africaguinee.com

Advertisement

5 Commentaires

  1. Nice post. I learn something more challenging on different blogs everyday. It will always be stimulating to read content from other writers and practice a little something from their store. I’d prefer to use some with the content on my blog whether you don’t mind. Natually I’ll give you a link on your web blog. Thanks for sharing.

  2. Thank you for some other informative blog. The place else may I am getting that kind of information written in such an ideal method? I’ve a undertaking that I’m simply now operating on, and I have been on the look out for such info.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici