Guinée : Dr Mamadou Péthé Diallo déféré à la CRIEF… – Africa GuineeC’est le deuxième ministre du gouvernement de la transition guinéenne à être inquiété par la justice.

Limogé le 21 novembre 2023, l’ex-ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a passé une semaine en garde à vue à la Direction Centrale des Investigations de la Gendarmerie Nationale (DCIJ-GN).

A la direction des Investigations, Dr Mamadou Péthé Diallo, ancien diplomate onusien, a été longuement auditionné sur des faits présumés de « corruption, enrichissement illicite, concussion au préjudice de l’Etat ».

Mercredi 29 novembre, l’ancien ministre a été déféré à la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) où il sera entendu par des juges instructeurs sur les faits qui lui sont reprochés.

Après une longue audition, M. Diallo a été inculpé pour des des faits présumés « de détournement des deniers publics, d’enrichissement illicite, de blanchiment de capitaux, de corruption, de concussion et complicité». Cependant, la CRIEF a décidé de le placer sous contrôle judiciaire.

C’est le deuxième ministre du gouvernement post-coup d’État à être traduit devant la CRIEF.

Le premier, c’était l’ancien ministre des Infrastructures et des Travaux publics, Yaya Sow. Début janvier, il avait été accusé de « corruption présumée d’agents publics, prise illégale d’intérêts, violation des règles de passation des marchés et de contrôle des marchés publics ». Cela faisait suite à un audio explosif enregistré par des cadres de son département autour d’une histoire de partage des marchés de gré à gré.

Après un an de procédure judiciaire, la CRIEF l’a finalement déclaré non coupable des faits début novembre dernier.

ASD/ac/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici