Le Guichet Unique Automobile de Côte d’Ivoire est au cœur d’un
gros scandale dévoilé par le journal d’investigation Ivoir’Hebdo,
dans son édition N°146 du mardi 18 au lundi 24 juillet 2023 : il
s’agit de Touré Souleymane, proposé par le ministre des Transports,
Amadou Koné, pour occuper le poste de directeur général, alors
qu’il traîne un lourd passif.

« Guichet Unique Automobile : Le futur nouveau DG est un ancien pilleur »,
a titré en grande Une, Ivoir’Hebdo. Le journal d’investigation fondé par le
double lauréat du prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation, André
Silver Konan, révèle que « Touré Souleymane avait formé un gang d’ex rebelles et de déserteurs burkinabè », pointant la gêne du ministre des Transports « Que va faire le ministre Amadou Koné, son parrain politique ?
», s’interroge le journal. Qui a livré « toutes les preuves » à l’intérieur du
journal.Côte d'Ivoire : L'Affaire Toure Souleymane Révèle l'Obscurité Politique sous le Règne des “…” de Tout Acabit – Afrique

Sur deux pages, Ivoir’Hebdo sort ses preuves, avec fac similé à l’appui.
Touré Souleymane, qui est encore conseiller technique à la Primature, un
poste qu’il occupe depuis le défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly,
a été proposé à un comité restreint de nomination, par Amadou Koné, dont
il est un fidèle et proche, pour occuper le poste de directeur général du
Guichet Unique Automobile.

Avec ce lourd passé détaillé en profondeur par le journal, document officiel
à l’appui, le journal se demande : « Que va faire le ministre Amadou Koné,
le parrain politique de Touré Souleymane ? ». « La question a été posée aux
service du ministre des Transports, Amadou Koné, qui est le parrain
politique de Touré Souleymane, dont il a proposé la nomination, en qualité
de nouveau Directeur Général du Guichet Unique Automobile, une
entreprise qui génère beaucoup de ressources et qui pourrait être gérée par
un homme convaincu de pillages, il y a juste sept années », écrit le journal.

Le journal indique avoir saisi les services du ministère des Transports et que
leurs réponses était attendue. Quant à la révélation sur les activités
passées de Touré Souleymane, le journal a indiqué qu’il n’était pas tenu
d’attendre la réponse du ministère, d’autant qu’elles étaient vraies et
irréfutables. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, un document sur la
responsabilité de ce dernier dans des pillages passés, a été intégralement
reproduit.

Elvire Ahonon Afriksoir

 

 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici