L’Etat de Côte d’Ivoire et le groupe pétrolier italien ENI ont procédé, le mercredi 02 août 2023, au 15ème étage de l’immeuble Sciam, à la signature historique de contrat de vente et d’achat de gaz naturel. Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, tout en saluant cette signature, s’est félicité du respect du calendrier établi par ENI.Exploitation du champ Baleine : la Côte d'Ivoire et le groupe pétrolier ENI  signent un contrat de vente et d'achat de gaz naturel - Abidjan.net News

« Ce dossier est suivi de près par le Président de la République et je tiens à saluer et à féliciter également tous les acteurs impliqués dans le processus qui a permis l’aboutissement de cette signature », a-t-il souligné.

Selon lui, l’exploitation du gisement Baleine, porté par ENI, est un projet novateur et éco-responsable. Toute chose qui dénote de la volonté de la Côte d’Ivoire de promouvoir des initiatives zéro carbone. Ce projet novateur est ainsi unique en son genre sur le continent africain.

« Cette signature marque une étape décisive pour l’avenir énergétique de la Côte d’Ivoire et confirme l’engagement du pays à développer une industrie du gaz naturel durable et respectueuse de l’environnement », a expliqué Sangafowa-Coulibaly. Avant d’indiquer à l’endroit du Groupe ENI : « Nous avons adopté une loi sur le contenu local et le décret d’application de cette loi a été aussi adopté. Je sais que votre structure est respectueuse non seulement de l’environnement mais aussi de l’impact qu’elle peut laisser sur place en exploitant les ressources naturelles. Je vous invite à intégrer non seulement les nationaux avec lesquels vous avez déjà commencé à travailler, mais aussi les entreprises nationales ».

Lors de sa prise de parole, Noumory Sidibé, directeur général de CI-Energies, l’un des signataires, a relevé que ce contrat de vente et d’achat du gaz naturel entre l’Etat et ENI, au vu de la pression que rencontre le secteur en matière de gaz, est une véritable bouffée d’oxygène. « C’est de l’espoir, de l’espérance pour un développement rapide des autres projets et pour un renforcement du secteur de l’électricité », a-t-il commenté.

Quant à Nicola Mavilla, directeur général du Groupe ENI, il a remercié les partenaires CI-Energies et Petroci pour le travail d’équipe. Affirmant qu’ensemble, ils ont jeté les bases d’un avenir prospère en énergie pour la Côte d’Ivoire. « Cet accord marque ainsi une étape importante pour l’exploitation de gaz du champ qui sera entièrement destiné au marché local. Il nous permettra non seulement de fournir au pays un approvisionnement énergétique fiable, mais aussi de jouer un rôle central dans le soutien de l’électrification. », a expliqué Mavilla.

Il a ensuite rassuré sur l’engagement du Groupe EN, à exécuter cet accord avec la plus grande diligence en adhérant aux normes les plus élevées en matière de sécurité, d’efficacité et de durabilité.

CICG

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici