Disant œuvrer à «garantir la stabilité et la prospérité» du pays, les forces de sécurité et de défense ayant pris le pouvoir ce mercredi 30 août sont actuellement en conclave. Objectif : dégager un consensus censé permettre de parvenir à «une transition fluide et exemplaire».

Au Gabon, les forces de sécurité et de défense veulent bien faire les choses. Quelques heures après leur prise de pouvoir, elles ont ouvert il y a quelques instants «un débat décisif» sur la conduite de la transition dont les contours restent flous. Dans un post sur X (ex-Twitter), le général Brice Clotaire Oligui Nguema annonce en effet un conclave réunissant l’ensemble des généraux du pays.

Cette rencontre prévue dès 15 heures, «vise à dégager un consensus solide» dans le but de «garantir la stabilité et la prospérité» du Gabon. Pour ce faire, le Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) entend, au cours de cette réunion, permettre à chacun des participants d’émettre ses idées sur la conduite à venir du pays. Seules les idées les plus «remarquables» seront retenues, indique le patron de la Garde républicaine qui dit souhaiter «une transition fluide et exemplaire».

Présentée comme le point de départ d’une nouvelle ère de progrès et d’unité pour le Gabon, cette rencontre devrait également permettre aux participants de choisir celui où celle qui dirigera la période de transition.

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici