Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général de Corps d’Armée Vagondo Diomandé a effectué du 17 au 19 avril 2024, une visite de travail en Allemagne, rapporte une note d’information de son service communication et relations publiques.

Il a rencontré la Ministre Fédérale adjointe aux Affaires Étrangères chargée de l’Afrique, le Secrétaire d’Etat à la Migration, et plusieurs personnalités chargées des questions migratoires.

Selon le Général Vagondo Diomandé, la réforme de l’Etat Civil en Côte d’Ivoire va contribuer à améliorer la gestion des flux migratoires, par l’informatisation des centres et la numérisation des documents. Elle permettra aussi de renforcer le mécanisme de lutte contre la fraude documentaire existant. Mécanisme qui, d’ailleurs, se déploie à travers un bureau de lutte contre la fraude documentaire ouvert à l’Aéroport international FHB d’Abidjan. Et ce, pour une meilleure collaboration avec Frontex et l’instauration prochaine de visas entre la Côte d’Ivoire et le Maroc et entre la Côte d’Ivoire et la Tunisie.

A l’occasion de cette visite, le Général Vagondo a insisté sur toutes les actions menées en faveur de l’autonomisation de la jeunesse en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, dira-t-il, il n’y a aucune raison objective pour la jeunesse ivoirienne de se lancer dans cette aventure meurtrière. A ses hôtes, il a indiqué que le nombre de migrants présumés ivoiriens était erroné. Et de préciser que sur les 14.800 personnes ayant débarquées sur les côtes européennes depuis 2014, seules 20 étaient réellement des ivoiriens.

Ill faut noter que ce sont environ 20 milliards de FCFA, soit 30 millions d’euros qui sont recherchés par la Côte d’Ivoire pour accélérer la modernisation de l’Etat-civil et l’instauration du NNI, ainsi que pour renforcer la sécurité aux frontières ivoiriennes.

Selon la note d’information, la Directrice chargée des questions migratoires et des Réfugiés a salué la bonne attitude des 10.000 ivoiriens vivant en Allemagne. Aussi a-t-elle que conformément à la déclaration de fin de statut d’exilés politiques par l’Onu, moins de 3% d’Ivoiriens bénéficient d’une assistance humanitaire. Avant de saluer la contribution de l’Attachée de Sécurité Intérieure dont la collaboration facilite sa compréhension de la politique migratoire ivoirienne.

La délégation conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité était composée du Chargé d’Affaires de l’Ambassade de Côte d’Ivoire en Allemagne et de certains collaborateurs au nombre desquels le Directeur général de l’Oneci, le Directeur de la surveillance du territoire et l’Attachée de sécurité intérieure (Asi) accréditée auprès de l’Allemagne.

Pour rappel, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général de Corps d’Armée Vagondo Diomandé avait exposé en novembre 2023, à la « conférence internationale sur une alliance mondiale pour la lutte contre le trafic des migrants »

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici