L’ancien attaquant du Barça, aujourd’hui président de la Fédération de foot au Cameroun, est soupçonné d’avoir favorisé la montée du Victoria United en L1.

Samuel Eto’o, président de la Fédération de foot camerounaise, est au cœur d’un scandale, comme le révèle L’Equipe . L’ancien attaquant international (118 sélections) est soupçonné d’avoir favorisé la montée en L1 du Victoria United.

Tout part d’un enregistrement d’une conversion téléphonique dans laquelle Eto’o assure à Valentin Kwain, président du Victoria United, de son soutien pour assurer la montée du club dans l’élite. Exploit que l’équipe est parvenue à faire au terme de la dernière saison.

Entre sa gestion contestée du cas André Onana, mis à pied de la sélection pendant la Coupe du monde au Qatar, son rôle illégal d’ambassadeur d’une société de paris sportifs, son choix de se séparer de l’équipementier Le Coq Sportif et désormais ce potentiel scandale de corruption, le mandat de Samuel Eto’o à la tête de la Fecafoot est entaché d’affaires. La Fifa surveillerait de près son cas.

 

Advertisement

2 Commentaires

  1. Usually I do not learn article on blogs, however I would like to say that this write-up very forced me to take a look at and do it! Your writing style has been amazed me. Thank you, quite great post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici