Le Comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a présenté, ce mercredi 27 décembre 2023, le budget 2024 aux membres actifs de l’organisation, au cours d’une Assemblée générale extraordinaire.

La séance s’est tenue à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, Patronat ivoirien). L’Assemblée générale a adopté un budget qui s’équilibre en ressources et en emplois à 14.114.554.020 F CFA, en hausse de 20,20 % par rapport à l’exercice 2023 qui était de 11.742.467.937 F CFA.

Le budget 2024 de la FIF prend en compte la participation de la Côte d’Ivoire aux compétitions internationales ; particulièrement à la CAN 2023 que le pays accueille du 13 janvier au 11 février 2024, ainsi que l’octroi et le paiement effectif de subventions aux clubs.

Il intègre également l’octroi aux Ligues régionales de subventions, le maintien des activités relatives aux championnats nationaux, la poursuite de développement du football féminin, du football des jeunes, du football d’entreprises et du Beach Soccer.

Les dirigeants de la FIF comptent aussi poursuivre le développement des infrastructures sportives (CTNF, stades…), le renforcement des capacités des acteurs du football. Le budget 2024 qui se décompose en trois grandes parties : ressources, fonctionnement et investissement.

Le budget est caractérisé par des recettes prévisionnelles en subvention Etat (subvention directe et taxes parafiscales) en augmentation de 11 % par rapport à l’année précédente et représente 26,30 % du total des recettes globales.

Les recettes de sponsoring, elles, ont été revues en hausse de 81% par rapport à 2023 et représente 38% des recettes totales. Le budget intègre aussi d’autres subventions des organismes tels la FIFA et la CAF, avec une baisse de 30% par rapport à 2023 et représente 20%  des ressources.

Il est caractérisé des dépenses prévisionnelles en financement de compétitions nationales et internationales, de championnat national de subventions accordées aux clubs connaissent une hausse de 33 % par rapport à l’année 2023 et représente 58,02 % des emplois ;

Le budget 2024 ressort des dépenses de fonctionnement autres que le financement des compétitions et subventions aux clubs représentant 27 % du total des emplois. Celles-ci connaissent une hausse de 66 % par rapport à l’année 2023.

La FIF a pris en compte dans ce budget des prévisions en investissement correspondant à 12,86 % des emplois et connaissent une baisse de 40 % par rapport à 2023. Les investissements prévus au budget seront essentiellement financés par le solde de la subvention FIFA Forward 1.0, la subvention FIFA Forward 2.0 et la subvention FIFA Forward 3.0.

AP/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici