Le milliardaire américain, accusé d’antisémitisme, devrait rencontrer le président israélien, le Premier ministre et les familles des prisonniers à Gaza, selon la Société de radiodiffusion publique israélienne

La Société de radiodiffusion publique israélienne a déclaré, ce lundi, qu’Elon Musk, le milliardaire américain, patron de la plateforme X et de la compagnie Starlink, était arrivé en Israël, et ce, quelques jours après avoir été accusé d’antisémitisme, pour son soutien aux Palestiniens dans un post sur sa plateforme.

« Dans le contexte de la guerre en cours avec le Hamas, le président Isaac Herzog rencontrera lundi l’homme d’affaires Elon Musk, en visite en Israël », a déclaré la présidence israélienne, dans un communiqué, examiné par Anadolu, sans préciser la durée de la visite.

La même source a ajouté que « Le président Herzog sera rejoint, lors de la réunion, par des représentants des familles des otages détenus par le Hamas ».

« Lors de leur réunion, le président soulignera la nécessité d’œuvrer pour lutter contre l’antisémitisme croissant sur Internet », a précisé le communiqué.

Le 18 novembre dernier, Musk a annoncé l’intention de suspendre les comptes soutenant la Palestine en utilisant des termes tels que “décolonisation“ et “du fleuve à la mer“ sur la plateforme X (anciennement Twitter), affirmant qu’il s’agissait d’“euphémismes appelant au génocide contre les Juifs“, recelant “des appels clairs à une violence extrême“, a-t-il affirmé.

Cette décision intervient à un moment où la Maison Blanche a condamné ce qu’elle a qualifié de “promotion haineuse“ de l’antisémitisme par Musk, en soutenant un post sur X.

Musk avait exprimé son soutien à un message de l’un des comptes sur la plateforme X, où l’on pouvait lire : “Les Juifs utilisent la même haine contre les Blancs qu’ils demandent aux gens de cesser d’utiliser contre eux“. Musk a commenté le message : en écrivant : “tu dis vrai“.

Pour sa part, la Société de radiodiffusion israélienne a déclaré que “L’homme d’affaires, Elon Musk, devrait également rencontrer le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, mais le bureau du Premier ministre n’a pas confirmé cela jusqu’à l’aube du lundi“.

Netanyahu a rencontré Musk en septembre dernier, lors d’une visite dans la ville américaine de San Francisco.

Plus tôt dans la journée du lundi, le ministre israélien des Communications, Shlomo Karhi, a annoncé un accord de principe avec Musk, stipulant l’approbation de Tel-Aviv pour que la bande de Gaza puisse avoir accès au réseau Internet par satellite Starlink.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici