Dia Houphoüet Augustin du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI) et Michel Koudou Gbagbo du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire ( PPA-CI), tous les deux candidats malheureux aux élections municipales dans la commune de Yopougon, ont

 » rejeté » dans une déclaration commune, les résultats provisoires de cette élection proclamés par la Commission électorale indépendante ( CEI) et donnant pour vainqueur Adama Bictogo, le candidat du parti au pouvoir ( RHDP).

 » Les candidats du PDCI-RDA et du PPA-CI rejettent en bloc les résultats provisoires proclamés par la CEI. En effet, les énormes irrégularités qui ont entaché le bon déroulement du scrutin n’ont pas permis aux électeurs d’exprimer leur vrais choix », ont estimé les deux candidats de l’opposition dans une déclaration commune consultée lundi par Abidjan.net.

 » Des cartes d’électeurs ont été distribués à des non ayant droits pour participer au vote dans plusieurs bureaux de vote sur l’ensemble du territoire de Yopougon. De violentes répressions accompagnées par de nombreuses menaces verbales ont été proférées contre les représentants des bureaux de vote et des superviseurs de candidats de l’opposition », ont, entre autres, fait remarquer les candidats Dia Houphoüet et Michel Gbagbo.

Pour les deux candidats contestataires,  » Ce hold up electoral n’est ni acceptable ni justifiable ».

 » Nous contestons. Nous n’avons pas de résultats à vous donner parce ce sont des résultats de la tricherie. Nous ne reconnaissons pas Adama Bictogo comme le maire de Yopougon », a ajouté le candidat Dia Houphoüet.

Par conséquent, les deux candidats de l’opposition ont appelé à la création d’une  » Commission d’enquête internationale pour enquêter sur toutes les fraudes orchestrées par le RHDP à Yopougon ».

La Commission électorale indépendante ( CEI), l’organe électorale en Côte d’Ivoire, a donné dimanche soir, les résultats provisoires de l’élection municipale à Yopougon donnant pour vainqueur Adama Bictogo, le candidat du parti présidentiel ivoirien avec un score de 44,32% contre 35,38% pour Michel Gbagbo ( PPA-CI) et 19,38% pour Dia Houphoüet Augustin ( PDCI-RDA).

L’institution électorale ivoirienne a rappelé dans un communiqué que les contestations des résultats provisoires des élections locales se font sous forme de requête écrite adressée au Conseil d’État.

L.Barro

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici