Plusieurs journalistes sont en lice aux élections locales du 02 septembre 2023 en Côte d’Ivoire dont la campagne s’est ouverte depuis vendredi dernier, a constaté Abidjan.net.

Le journaliste Israël Guebo conduit la liste Abobo Connexion. Hier journaliste, puis communiquant, parfois écrivain désormais pleinement engagé pour le  »rayonnement d’Abobo », Israël Guebo dit depuis plus de 5 ans avec son équipe travailler à redonner à la commune d’Abobo son lustre d’antan, à mettre en lumière les talents, les opportunités, son quotidien.  »Les problématiques, les défis, mais aussi les solutions proposées en accord avec les populations. », a-t-il confié lors de son lancement de campagne. Dans la commune d’Abobo dans la partie nord de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, le journaliste qui part à cette élection en candidat indépendant, affrontera trois autres candidats issus du Rhdp (Kandia Camara), de la liste Ensemble pour Abobo (Thefour Koné) et du PPA-CI (Mangone Bauhi-bi Patrick).

Dans la commune de Tiassalé, c’est le journaliste, Assalé Tiémoko, député-maire de cette circonscription qui veut rempiler pour un second mandat. Le maire sortant candidat à sa propre succession Assale Tiémoko qui sera face au candidat du RHDP, Alpha Sanogo, a présenté un programme de gouvernance pour les cinq années à venir en cas de victoire.

Au niveau de l’éducation, le candidat Assale Tiémoko, a annoncé sa volonté de mettre fin à l’utilisation de la craie dans toutes les écoles préscolaires et primaires publiques de la commune et le passage au marqueur intégral pour tous les enseignants afin de préserver leur santé et celle des apprenants…

Denis Kah Zion, maire de Toulepleu, délégué départemental du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda), membre du Secrétariat exécutif du parti de Bédié, est le candidat qui va conduire la liste du parti septuagénaire à ces élections municipales dans la commune de Toulepleu. Ce journaliste qui totalise 10 ans d’expérience de gestion à la tête de la commune de Toulepleu, entend gagner à nouveau ces élections pour poursuivre son engagement vis-à-vis des populations qui aspirent aux bien-êtres. Le maire sortant qui ne fait pas distinction de communauté, est inexorablement lancé dans une gestion inclusive sans distinction.  »Quand j’ai conduit la première liste en 2013 et puis la deuxième en 2018, sans même que la direction du parti me l’a demandé, j’ai composé une liste avec des frères qui ne sont pas forcément du Pdci-Rda mais qui ont accepté l’étiquette du Pdci-Rda. Parce que, pour gérer une commune, je pense qu’il faut la mise en commun de toutes les intelligences. », a-t-il dit.

Maire de Tafiré depuis 2013 et délégué départemental du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de Niakara, Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga, ce journaliste de profession, part à cette élection en favori. En effet, aux élections municipales dernière, Charles Sanga a recueilli un suffrage exprimé de presque 70 %. Un véritable plébiscite pour ce maire sortant à la tête de la mairie de Tafiré, avec 3053 voix. Selon des langues indiscrètes, Charles Sanga, de part sa vision du développement local, son sens du management social et sa gestion de la cité, œuvre allègrement et indubitablement pour le développement de Tafiré.

Cyprien K.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici