À quelques jours du scrutin des élections municipales, Michel Gbagbo, candidat du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) dans la commune de Yopougon, est plus que confiant. « Nous avons fait tomber Kafana , nous allons écraser Bictogo », a déclaré ce jeudi 31 août, le fils de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo lors de son meeting de clôture animé dans le cadre de la campagne pour l’élection municipale prévue le 2 septembre 2023 en Côte d’Ivoire.

Plus que déterminé à battre son principal challenger qui n’est autre que le candidat du Rhdp, Adama Bictogo.  »On est là et on ira jusqu’au bout. On avance pour récupérer la mairie de Yopougon. En vérité, ceux qui sont debout vont se coucher et ceux qui sont couchés vont se lever. N’ayez aucune crainte! », a rassuré Michel Gbagbo.

Michel Gbagbo a rappelé qu’en mars 2021, lors des élections législatives, les populations ont accordé majoritairement leur voix aux candidats de l’opposition.  »Je vous remercie pour ce choix. Merci à tous les jeunes qui nous ont rejoints, depuis la précampagne à ce jour. Merci à tous les villages Atchans, Attiés. Je remercie tous les chefs des différentes communautés de Yopougon. Merci à toute la population pour l’accueil qui nous a été réservé. Grâce à cet accueil, je suis convaincu qu’il n’y a rien en face. Nous sommes obligés d’aller et de gagner. », a-t-il martelé.

Pour le candidat du parti de Laurent Gbagbo, au regard du bilan de la gestion du maire sortant qu’il juge « calamiteuse » , il faut que les choses changent.

 »Pour que Yopougon change, il faut voter le candidat du Ppa-Ci. Donc, il faut un vote utile. Je ne veux pas d’une commune divisée entre religions, pauvres et riches. Je ne veux pas d’une commune où il n’y a pas de routes. Je ne veux pas d’une commune où la police municipale harcèle les transporteurs. Je veux autre chose de bon pour Yopougon. Chers amis jeunes, je veux d’une commune où vous pouvez avoir du travail à la zone industrielle. Chers jeunes, chères mamans, chers papas, j’ai fait un rêve. Où un jour, les gens quitteront Cocody pour venir vivre à Yopougon. Ce rêve est possible si nous nous engageons dans la cohésion et la compétence. Il faut que toute cette mobilisation se transforme en vote. Si vous ne votez pas massivement, ils vont tenter de nous voler. Il faut donc voter massivement le samedi 2 septembre. C’est le rendez-vous citoyen, républicain et de la responsabilité », a recommandé Michel Gbagbo.

La cheffe de cabinet de Laurent Gbagbo, maître Habiba Touré, au nom son  »patron » a signifié que  »le président Laurent Gbagbo vous dit merci car il a toujours pu compter sur Yopougon. Il dit que vous êtes un symbole de loyauté et de fidélité. Vous êtes Yopougon de Gbagbo. La première fête de la Renaissance a eu lieu à Yopougon parce que, Yopougon c’est Gbagbo. Dans quelques jours, il y a les élections. Le seul remède à la fraude, c’est vous. Allez massivement voter le samedi. Votre mission, c’est de voter massivement Michel Gbagbo ».

Bien avant, le directeur communal de campagne de Michel Gbagbo a fait savoir aux populations de Yopougon, qu’il faut qu’elles transforment leur majorité sociologique en une majorité électorale. « Il faut vous lever à 6h le samedi 02 septembre, réveiller toutes vos familles et aller dans vos différents lieux de vote pour voter Michel Gbagbo », a déclaré Kouassi Kouadio Bertin.

Après une semaine de campagne officielle âprement menée par chaque candidat de son Quartier Général comme sur les plateaux de télévision, sur les réseaux sociaux, dans les villages et dans la rue, affiches et camions podiums et d’autres supports médias seront mis sous éteignoirs ce jeudi 31 août 2023 à minuit.

Cela en application du code électoral en vigueur selon la Commission électorale indépendante (Cei). En effet, l’institution chargée de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire impose aux candidats de cesser toute action de campagne et tout acte de propagande électorale après minuit sur l’ensemble du territoire de la République.

Cyprien K.

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici