Abidjan, Plateau, le centre des Affaires

En Côte d’Ivoire, la croissance économique connaîtra un important ralentissement à 1,8% du PIB en 2020 contre des projections initiales de 7,2%. Cela s’explique par l’impact de la covid-19, a déclaré ce mercredi le président Alassane Ouattara.

La croissance économique de la Côte d’Ivoire devrait reculer pour s’afficher à 1,8% du PIB en 2020 contre des projections initiales de 7,2% en raison de l’impact de la pandémie de covid-19. C’est ce qu’a révélé ce mercredi 26 août le président ivoirien, Alassane Ouattara (photo), lors de son allocution à l’ouverture des assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (BAD).

Selon le dirigeant ivoirien, plusieurs secteurs de l’économie ivoirienne, notamment l’agriculture, la construction, les transports et le tourisme ont été durement touchés par la crise sanitaire.

Ces nouvelles projections sont très proches de celles prévues dans le scénario « médian » établi par les autorités ivoiriennes concernant l’impact de la covid-19 sur l’économie du pays. Ledit scénario projette un repli de la croissance à 1,6% du PIB cette année dans l’hypothèse d’une maîtrise de la crise à fin septembre 2020.

Ces projections sont par ailleurs inférieures à celles du Fonds monétaire international (FMI). L’institution a prévu un ralentissement de la croissance de l’économie ivoirienne à 2,7% en 2020 contre un taux de 6,9% en 2019.

Agence Ecofin