CRISE DE LA DATA, OÙ EST PASSÉ LE PROJET DE COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE ?

L’annonce a suscité de la joie chez les utilisateurs d’internet en Côte d’Ivoire qui voient une possibilité de faire la lumière et situer les responsabilités dans la crise de la data. Mais depuis, la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur la question tarde à être effective. Le projet serait-il éteint ?

Que devient le projet de création de la commission d’enquête parlementaire sur la crise de la data ? Plusieurs semaines après les grognes des internautes, la question se pose. Surtout que des élus de l’Assemblée nationale, initiateurs du projet, avaient eux-mêmes indiqué leur désir de mieux comprendre les contours de cette crise.

Selon le député de Tiassalé, Assalé Tiémoko, le projet a été éteint alors qu’il est encore au stade de sa conception.

« Eh bien, cette Commission d’enquête ne verra plus le jour. Pour la simple raison que le groupe parlementaire RHDP a décidé de retirer le texte qu’il avait librement déposé », révèle-t-il ce vendredi 30 juin 2023 dans un post sur sa page Facebook.

Le député-maire de Tiassalé qui fait l’historique du projet de création d’une commission d’enquête parlementaire fait d’autres révélations. À l’en croire, la résolution portant création de cette commission d’enquête avait pour but de « faire la lumière sur les origines de la crise de la data ainsi que les coûts pratiqués par « CANAL+ ». Le projet, poursuit-il, a déjà été adopté à l’unanimité, après plusieurs heures de discussion, par les députés membres de la Commission de la Recherche, de la Science, de la Technologie et de l’Environnement.

Assalé Tiémoko ajoute également que le mois de juin 2023 qui prend fin ce vendredi, devrait être la période pendant laquelle la résolution devrait être soumise à la plénière pour être adoptée par tous les députés.

La période ayant expiré et le retrait étant retiré du texte par ses initiateurs comme le révèle le député de Tiassalé, le projet de création d’une commission d’enquête parlementaire sur la crise de la data est-il mort-né ? Si tel est le cas, autant dire que la vérité sur l’origine des augmentations des coûts de la data en Côte d’Ivoire n’éclatera pas de sitôt.

 

Richard Yasseu 7info

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici