La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a déclaré qu’elle n’accepterait pas le plan triennal de transition de la junte de la République du Niger.

Le commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, Abdel-Fatau Musa, l’a révélé dimanche lors d’un entretien avec la BBC.

Le chef de la junte nigérienne, le général Abdourahamane Tchiani, a déclaré dans une émission télévisée samedi soir que l’armée ne remettra le pouvoir au gouvernement civil que dans les trois prochaines années.

Cependant, Abdel-Fatau Musa, lors d’une interview avec la BBC hier soir, a décrit la proposition de Tchiani comme un écran de fumée pour le dialogue et la diplomatie.

Samedi également, l’ancien chef d’État militaire nigérian, Abdulsalami Abubakar, a conduit une délégation de la CEDEAO au Niger dans un ultime effort diplomatique pour parvenir à une résolution pacifique avec la junte.

La délégation a rencontré le président nigérien déchu Mohamed Bazoum après avoir rencontré Tchiani, mais aucune trêve n’a encore été conclue

Guardian Nigéria

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici