« J’ai déjà été agressé par un inconnu à la gare routière d’Adjamé. Ce jour-là, je venais de Dabou. A ma descente du car, alors que je cherchais à emprunter un taxi pour rentrer chez moi, un jeune homme a pointé un couteau sur moi, en m’intimant l’ordre de lui remettre de l’argent », explique Patrice. L’individu lui a arraché son téléphone portable et quelques billets de banque, qu’il avait dans sa poche avant de disparaître. « Moi j’avais beaucoup de bagages. J’avais peur de les abandonner pour aller à la recherche d’un taxi. Pendant que je réfléchissais pour trouver une solution, un jeune homme s’est proposé de me trouver un taxi », confie Massandjé. Elle accepte sans hésiter. Mais quand le taxi arrive, elle se voit entourer d’une bande de jeunes hommes appelés « gnambro ». Ces derniers lui demandent de l’argent pour l’avoir aidé à trouver un taxi. Ne comprenant rien à cela, elle interroge. On lui fait savoir que c’est ainsi que ça se passe. Elle doit leur donner de l’argent au risque de se faire agresser.

A ces cas d’agressions, il faut ajouter ces groupes d’individus qui extorquent de l’argent aux usagers, à titre de « droit de sol ». Les charretiers et les commerçants sont les principales victimes de ce système. Une autre forme d’escroquerie qui a également cours à la gare routière d’Adjamé est la délivrance de faux tickets de voyage aux passagers qui arrivent pour emprunter le car. C’est au moment d’embarquer que leurs victimes se rendent compte qu’ils n’ont pas le vrai ticket de voyage.

Malgré la police

Afin de mettre fin au grand banditisme à Abidjan, la police mène de nombreuses opérations. Notamment à la gare routière d’Adjamé de jour comme de nuit. Ainsi à la mi-février 2023, elle a organisé une opération spéciale « d’assainissement » au sein des différentes gares routières de la commune. Cette opération s’est soldée par l’interpellation de 22 individus soupçonnés de réclamer des droits de sol aux usagers de la gare. Le 19 juillet 2023 dans le cadre de l’opération « épervier 8 », la police a interpellé 6 individus en possession de plusieurs lots de faux tickets de voyage. Ils venaient d’escroquer un voyageur en lui vendant un de ces tickets.

Malgré ces nombreuses interventions policières dans ces gares, les usagers continuent d’être victimes de ces individus mal intentionnés.

Diomandé Karamoko

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici