Celui qui se présente sur le réseau social comme un journaliste français basé à Bamako était régulièrement accusé de diffuser des fausses nouvelles.

Depuis près d’un an, l’avatar « Gauthier Pasquet » était considéré comme un troll pro-France et pro-Côte d’Ivoire dans un contexte de lutte informationnelle au Sahel. Le ministère de l’Intérieur ivoirien confirme à RFI l’arrestation d’un homme suspecté d’alimenter ce compte qui enregistre plus de 29 000 abonnés.

Au mois de mai, Jeune Afrique avait accusé l’animateur du compte d’avoir tenté de manipuler le magazine en se faisant passer pour une source médicale, précisément un médecin malien. Le compte, qui n’est plus actif depuis le 16 juin, défendait systématiquement les positions françaises au Sahel, et s’attaquait aux régimes malien et burkinabè.

Les Observateurs de France 24 avait révélé dès le mois de novembre 2022 que ce compte avait des origines ivoiriennes. Avant d’être nommé « Gauthier Pasquet », il portait le nom d’une ONG ivoirienne.

Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement ivoirien, ne souhaite pas communiquer sur le sujet et dit ne pas percevoir de « guerre informationnelle » dans la région. Il déclare toutefois que « tout le monde est libre de s’exprimer à condition de rester dans les limites de la loi » et rappelle qu’« il y a des instruments pour pouvoir punir tout contrevenant ».

Si le ministère de l’Intérieur confirme l’arrestation d’un individu, il précise toutefois que « les vérifications sont toujours en cours ». Les autorités ivoiriennes ne donnent aucune information sur la date de cette arrestation, l’identité du suspect ou les faits qui lui sont reprochés.

Au mois de janvier dernier, après la libération de 46 soldats ivoiriens détenus pendant six mois au Mali, le président ivoirien Alassane Ouatarra avait appelé à des « relations normales » avec le Mali et invité le président de la transition Assimi Goïta à effectuer une visite en Côte d’Ivoire. Depuis cette date, le président malien ne s’est pas encore rendu à Abidjan.

Avec RFI

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici