Le gouvernement ivoirien a décidé d’augmenter la part détenue par l’État dans le capital social de la société Quipux Afrique SA,  l’opérateur du centre de gestion intégré du ministère ivoirien des transports faisant de cette organisation, une entreprise de droit privé à capitaux 100% ivoirien. 

C’est à l’issue du conseil des ministres du 20 décembre dernier que le gouvernement ivoirien a adopté un décret autorisant « l’augmentation de la participation financière de l’État de Côte d’lvoire à travers la société dénommée Société nationale de développement informatique ( SNDI), au capital social de la société Quipux Afrique S.A » .

 » A l’issue de cette opération, la participation financière de l’État représentée par la SNDI passera de 35 à 49% et la participation financière de la société IBRAMEX Holding SA, actionnaire majoritaire passera de 65 à 51%.

Quipux Afrique, après 10 années d’activités en Côte d’Ivoire devient une société de droit privé à capitaux 100% ivoirien. Cette action consacre la sortie du groupe colombien Quipux SAS du capital de la société », explique la décision.

 » Quipux Afrique SA réaffirme son ambition de devenir un champion national.

Elle rassure la communauté nationale et internationale ainsi que l’ensemble des partenaires, de son engagement à accompagner efficacement l’Etat de Côte d’Ivoire dans sa politique de digitalisation des administrations en général et de l’administration des transports en particulier », a promis la société exprimant sa gratitude à l’exécutif ivoirien  » pour cette marque de confiance « .

L.Barro

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici