Le Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (VITIB) de Grand-Bassam, station balnéaire située à 40 Km au Sud-est d’Abidjan, se positionne comme la Silicon Valley africaine avec son projet de « ville intelligente ». 

Le VITIB, une zone franche technologique, abrite des entreprises qui excellent dans le secteur des Technologies de l’information, de la communication et la biotechnologie. Elle est chargée de la promotion, de l’exploitation et de la gestion de ce pôle technologique.

Le VITIB qui s’affiche comme la Silicon Valley africaine, ambitionne également d’accueillir les entreprises venant de tout le continent africain. Plusieurs entités qui y exercent selon les priorités du Code des investissements, bénéficient de traitements préférentiels.

En marge de la 4e édition du Cyber Africa Forum, tenue les 15 et 16 avril 2024 à Abidjan, M. Nicaise Douka, le chef de service marketing et communication, a au nom du directeur général du VITIB, M. Mébéti Dosso, décliné les ambitions de cette plateforme technologique.

Selon M. Nicaise Douka, ce village technologique a pour vocation de mettre en œuvre des mécanismes permettant aux entreprises, sous sa coupole, de bénéficier des opportunités d’investissements, notamment des allègements fiscaux et des taxes douanières.

« Au niveau des avantages fiscaux, l’entreprise bénéficie de 0% de TVA, 0% d’impôt, tandis qu’au niveau de la douane c’est 0% de droit de douane à l’importation quand vous êtes dans la zone franche », a précisé M. Nicaise Douka.

Ce village technologique dispose de deux autres pôles, notamment la pépinière d’entreprises qui favorise l’installation des PME-PMI et l’agrément plein qui regroupe les multinationales et les sociétés entièrement constitués souhaitant s’installer dans le domaine des TIC et de la biotechnologie.

Avec plus de 80 entreprises agréées à ce jour, le VITIB a en perspective de pouvoir héberger tous les évènements en rapport avec les TIC. Elle ambitionne également de créer une « ville intelligente », qui intègre des systèmes liés à l’intelligence artificielle.

Cette ville comprendra des tours jumelles, des immeubles avec des bureaux intelligents, des centres d’exhibition, des universités, des hôtels de haut et moyen standing, ainsi qu’un campus international, a-t-il poursuivi.

Présent à la 4e édition du Cyber Africa Forum en tant que partenaire, le VITIB a présenté aux entreprises toutes les potentialités d’investissements, leur proposant des espaces étendus sur 624 hectares pour pouvoir implanter leurs unités.

AP/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici