Une vingtaine d’individus interpellés, six fusils, quatre munitions de calibres 12, cinq motopompes, deux groupes électrogènes, quatre motocyclettes, cinq bassines et six tapis de lavage. C’est le fruit de l’opération qui a été menée dans la localité de Kokumbo, au centre de la Côte d’Ivoire, par les éléments de l’escadron mobile et de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale de Yamoussoukro.

En, effet l’orpaillage clandestin est beaucoup pratiqué dans cette zone depuis quelques années. En vue de mettre fin à cette activité, les forces de l’ordre ont mené cette opération dans la ville de Kokumbo, précisément au sein des quartiers Balonou et Habitat. Selon le communiqué de la gendarmerie nationale rendu publique ce week-end, c’est dans la nuit du 14 au 15 septembre 2023, que les agents ont bouclé ces quartiers réputés être le repère des orpailleurs clandestins. C’est ainsi que lors de cette opération, ils ont arrêté 21 personnes, ainsi que du matériel utilisé pour l’orpaillage, des armes et des munitions.

Il faut indiquer que cette exploitation clandestine de l’or, n’a que des conséquences négatives à la fois sur l’environnement et au niveau économique. Elle provoque la déforestation et la dégradation du couvert végétal. Elle pollue également le sol, l’eau et détruit la biodiversité, du fait de l’utilisation des produits toxiques comme le mercure. Ce qui peut avoir des conséquences graves sur l’agriculture, qui ne peut se pratiquer convenablement sur des sols dégradés et dans un environnement pollué.

Diomandé Karamoko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici