Des comités ont été mis en place pour l’organisation des obsèques de Henri Konan Bédié, deuxième président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition).

Cette période indicative a été dévoilée, ce mardi 16 janvier 2024, par le porte-parole du PDCI, Soumaïla Bredoumy, lors d’un déjeuner de presse au siège de la formation politique, fondée par Félix Houphouët-Boigny.

Selon M. Soumaïla Bredoumy, M. Bédié est « un homme du terroir, un chef traditionnel et aussi un ancien président de la République. (De ce fait), ces trois dimensions seules, font de ses obsèques quelque chose qui concerne une pléthore de décisions ».

Il a renseigné que « des comités sont mis en place pour harmoniser » les choses, faisant observer que déjà avec la CAN 2023, dont la Côte d’Ivoire est le pays hôte, « le côté républicain ne peut se faire après la CAN 2023 (et) ça sera vers fin avril – début mai 2024 ».

L’année 2023 a été éprouvante pour le Pdci, l’ex-parti unique, avec le rappel à Dieu de son leader Henri Konan Bédié, le 1er août 2023, et la perte de plusieurs autres dirigeants dont les plus éminents sont le général Ouassénan Koné, Lambert Konan Kouassi et Ezan Akélé.

« Nous devrons l’accompagner à sa dernière demeure en 2024, dans la dignité et exprimer notre compassion à sa veuve Henriette Konan Bédié et à toute sa famille en même temps que célébrer l’immense travail qu’il a accompli à la tête de notre parti et de la nation ivoirienne », a dit le président du Pdci, Tidjane Thiam, dans son message de vœux pour l’année 2024.

L’ex-patron de Crédit Suisse, Tidjane Thiam, a été porté à la présidence du parti le 22 décembre 2023, à Yamoussoukro, à l’occasion du 8e Congrès extraordinaire électif du PDCI, tenu à la Fondation Félix Houphouët-Boigny.

AP/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici