M. Adjé Roger, porte-parole du candidat Koumoué Koffi Moïse au cours d’un point de presse qu’il a animé ce mardi 05 décembre 2023 à Abidjan.

Ce retrait conforte le banquier international Tidjane Thiam comme favori à l’élection du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition) à l’occasion du 8ème Congrès extraordinaire électif prévu le 16 décembre 2023.  

« A la demande pressante et insistante de nombreux militants et militantes des différentes structures du Parti et de différentes Régions de la Côte d’Ivoire me demandant de me mettre à la disposition du Parti, j’ai dû accéder à leur requête », explique Moïse Koumoué dans une déclaration.

Il a fait savoir qu’aujourd’hui, au regard de la conduite actuelle du processus électoral et après une profonde réflexion, il a décidé de retirer sa candidature à la présidence du Pdci, mentionnant que son retrait de la course ne signifie pas qu’il cesserait de travailler activement pour le parti.

Moïse Koumoué assure qu’il continuera à soutenir les efforts communs du parti « pour honorer les mémoires de Félix Houphouët-Boigny et de Henri Konan Bédié « en vue de « ramener le parti au pouvoir d’Etat avec la jeune génération à l’issue de l’élection présidentielle d’octobre 2025 ».

« Les candidatures exprimées provoquaient déjà de fortes tensions internes au sein du parti, de sorte que la victoire de l’une engendrerait inéluctablement des clivages aux conséquences désastreuses sur la cohésion et l’union au sein du parti », a-t-il poursuivi.

« En considérant attentivement les intérêts de la formation politique et l’importance de l’union et de la cohésion en cette période extrêmement délicate, ai-je accepté de me porter candidat pour offrir une voie de consensus en vue de consolider la paix, l’entente, la cohésion pour un PDCI conquérant à même de garantir la victoire du parti à l’élection présidentielle d’octobre 2025 », a-t-il partagé.

Membre du Bureau politique, Moïse Koumoué est un cadre du Pdci. Il a exprimé sa gratitude envers tous les militants et militantes qui, dit-il, l’ont « sollicité et soutenu », car leur « appui et dévouement ont été inestimables » pour lui.

Cinq candidats ont déposé leur dossier de candidature pour la succession de Henri Konan Bédié, décédé le 1er août 2023, à Abidjan. La candidature du secrétaire exécutif en chef, Kakou Guikahué, sous contrôle judiciaire, a été rejetée, pendant que le candidat Akossi Bendjo se rallie à Tidjane Thiam.

AP/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici