Côte d’Ivoire: « L’appel de Daoukro supposait » que le parti de Ouattara « passerait la main » au PDCI en 2020 (Bédié)

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), Henri Konan Bédié a affirmé samedi que « l’appel de Daoukro », par lequel il a appelé à soutenir la candidature du chef de l’Etat Alassane Ouattara en 2015, « supposait que le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), passerait la main » à sa formation politique en 2020, sur TV5.

« L’appel de Daoukro supposait que nous soutenions (M.) Ouattara, et qu’après son élection, lorsqu’il ne se présentera plus aux élections, le RDR passerait la main au PDCI », a indiqué M. Bédié

Pour lui, cette « alternance conduirait à élire toujours un candidat unique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

En septembre 2014, le leader du plus vieux parti de Côte d’Ivoire a appelé à soutenir la candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015 et souhaité une alternance entre sa formation et le parti présidentiel en 2020, après le dernier mandat de l’actuel président.

Le président du PDCI a déjà demandé à son secrétariat exécutif d’ »assurer le succès de la candidature d’un cadre militant actif », à la présidentielle de 2020. Le RDR a aussi annoncé sa volonté de présenter un candidat à cette élection.

EF

Alerte info