La Côte d’Ivoire a inauguré mercredi sa première centrale solaire, un projet qui s’inscrit dans la volonté du pays d’atteindre 45% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2030.

La cérémonie de mercredi, à Boundiali, dans le nord chaud et sec du pays, a permis à la fois d’inaugurer la centrale d’une capacité de 37,5 MW, et de lancer le projet d’extension de celle- ci. Le coût global s’élève à 75,6 millions d’euros, financés conjointement par l’Allemagne, l’Union européenne et la Côte d’Ivoire.

« Je me réjouis de la réalisation de ce projet structurant qui s’inscrit pleinement dans les objectifs de transition énergétique de la Côte d’Ivoire qui visent 45% d’énergie renouvelable dans le mix énergétique national à l’horizon 2030 », a déclaré mercredi Myriam Ferran, directrice générale des partenariats internationaux à la Commission européenne, présente lors de la cérémonie.

« Un tel objectif ambitieux montre clairement la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire d’investir davantage le champ des énergies renouvelables », a-t-elle ajouté.

Selon le ministère de l’Energie ivoirien, ce projet doit permettre de faciliter l’électrification de villages et « l’amélioration de la qualité de service de plus de 430.000 ménages ».

En 2022, le taux de couverture en électricité dans le pays atteignait 82%, contre 33% en 2011.

Cette centrale solaire ne représente qu’une petite partie de la production ivoirienne d’électricité, actuellement assurée aux deux tiers par l’énergie thermique, le reste étant essentiellement fourni par des barrages hydroélectriques.

Depuis 2014, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique ivoirien est passée de 604 MW à 925 MW, soit une hausse de 53%, selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena).

La puissance installée de la Côte d’Ivoire, est actuellement estimée autour de 2.500 MW et

pourrait doubler à l’horizon 2030, selon des projections du ministère de l’Energie.

La Côte d’Ivoire exporte environ 10% de sa production d’électricité vers six pays voisins – Ghana, Togo, Bénin, Burkina, Mali et Liberia – selon le ministère de l’Énergie.

pid/bam/cpy

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici