La Commission électorale indépendante ( CEI), l’institution chargée d’organiser les élections en Côte d’Ivoire, a dénoncé jeudi, des activités de propagande électorale dans certaines localités et via les réseaux avant l’ouverture officielle de la campagne électorale des prochaines élections municipales et régionales couplées.

 » La Commission électorale indépendante dénonce ces attitudes d’incivisme et rappelle qu’aux termes des dispositions de l’article 28 du code électoral, les dates d’ouverture et de clôture de la campagne électorale sont fixées par décret pris en conseil des ministres sur proposition de la CEI  », indique un communiqué transmis à Abidjan.net.

Par ailleurs, la CEI a rappelé aux candidats qu’aux termes des dispositions de l’article 31 et 32 du code électoral, toute de propagande électorale en dehors de la période réglementaire est formellement interdite et passible de sanctions.

 » Tout contrevenant aux textes en vigueur s’expose, en conséquence, à une invalidation de sa candidature  », a prévenu le communiqué signé par Émile Ebrottié, le porte-parole de la CEI.

Les élections municipales et régionales couplées sont prévues en Côte d’Ivoire le 02 septembre prochain.

Quelque 8.012. 424 électeurs figurent sur la liste électorale définitive en Côte d’Ivoire.

L.Barro

Image

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici