Les électrices, les électeurs, les candidates et les candidats et toute liste de candidats peuvent poser des réclamations ou contestations des résultats des élections locales à l’issue de la proclamation des résultats. L’information a été révélée par le porte-parole de la Commission Électorale Indépendante (CEI), Émile Ebrotie ce dimanche 03 septembre 2023 au siège de l’institution sis à Cocody les deux Plateau.

Selon le porte-parole de l’institution en charge de l’organisation  des élections en Côte d’Ivoire, conformément au Code électoral, ils disposent du droit de contester la validité des opérations électorales de leur région ou commune, dans les trois jours suivant la proclamation de chaque résultat par la Commission centrale.  »Ces réclamations ou contestations des résultats des élections locales sont faites sous forme de requête écrite adressée au Conseil d’Etat. », a-t-il confié et de préciser que  » toutefois, ces requêtes doivent être déposées au siège de la CEI, en dix (10) exemplaires, à charge pour elle de les transmettre au Conseil d’Etat dans les délais prescrits par le Code électoral. »

Le porte-parole a indiqué auparavant que les élections couplées régionales et municipales qui ont lieu le samedi 02 septembre se sont bien déroulées dans l’ensemble sur toute l’étendue du territoire malgré quelques petites échauffourées observées dans certaines zones.

Cyprien K.

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici