« Un nettoyage intégral de la liste électorale est absolument nécessaire en adoptant de nouvelles mesures consensuelles. », a déclaré Bredoumy Soumaïla Kouassi, porte-parole du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). Il l’a indiqué au cours d’une conférence de presse animée ce lundi 19 juin 2023 au siège dudit parti à Abidjan-Cocody.

À moins de trois mois des élections couplées (municipales et régionales) en Côte d’Ivoire, le parti de Henri Konan Bédié estime qu’il y a la nécessité impérieuse pour la Commission Électorale Indépendante (CEI) de procéder à un audit de la liste électorale ivoirienne, en vue d’un contrôle de sa fiabilité et de sa capacité à garantir un scrutin sincère, juste et transparent pour renforcer la démocratie dans notre pays.  »C’est ce que n’ont pas manqué de faire des pays comme la Guinée Conakry en 2020, le Niger en 2019 et la République Démocratique du Congo en 2018. », a expliqué le porte-parole du Pdci.

Pour conduire cette opération à bonne fin, le parti septuagénaire propose la mise en place d’un comité ad hoc de personnes extérieures de compétences avérées pour traiter toutes ces  »anomalies. » Selon M. Bredoumy, un délai maximum de dix (10) jours suffit pour respecter le chronogramme. Et d’ajouter que  »cette mesure aura le mérite d’éteindre toutes les suspicions de partialité de la CEI et de manipulation de la liste électorale. »

Les élections municipales et régionales en Côte d’Ivoire se tiendront, selon la Commission Électorale Indépendante, le samedi 02 septembre 2023 sur toute l’étendue du territoire national.

Cyprien K.(abidjannet)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici