Crédit Photo : DT.

La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) de Côte d’Ivoire, vient d’obtenir la prestigieuse note triple A de Bloomfield Investment Corporation, démontrant ainsi sa solidité financière et sa gestion exemplaire. Cette reconnaissance témoigne de l’efficacité des politiques mises en place par l’organisme en matière de gestion des risques et de conformité aux normes internationales.

Un mois après avoir été distingué en Australie, lors du 23 ème congrès mondial sur la Santé et la sécurité au Travail, par l’organisation internationale du travail (OIT), Denis Charles Kouassi et la CNPS récidivent. La note triple A, la plus haute possible, souligne non seulement la stabilité financière exceptionnelle de la CNPS – Côte d’Ivoire, mais renforce ainsi la confiance des investisseurs et des assurés. Elle confirme les réformes remarquables entreprises par le directeur général de l’institution, Denis Charles Kouassi. Cette notation reflète également la qualité des actifs détenus par la CNPS ainsi que sa capacité à faire face aux défis économiques et aux fluctuations du marché.
«Bloomfield Investment Corporation a procédé à la réévaluation de la notation financière de l’IPS-CNPS, et a rehaussé à long terme la note de AA+ à AAA (note d’investissement), avec une perspective stable et a maintenu à court terme la note A1+ (note d’investissement), avec une perspective stable», peut-on lire dans le communiqué officiel parvenu à LSI AFRICA.

Cette notation témoigne du professionnalisme des équipes de la CNPS et de leur engagement envers l’excellence opérationnelle. Les pratiques de gouvernance transparentes et responsables de l’organisme ivoirien ont également joué un rôle essentiel dans l’obtention de cette note élevée, démontrant un engagement constant envers la responsabilité financière. Bloomfield Investment Corporation a particulièrement souligné l’efficacité de la stratégie mise en place en 2019 par le directeur général, Denis Charles Kouassi. «Cette stratégie qui s’est entre autres matérialisée par des actions de transformation digitale (télédéclaration et télépaiement) et un élargissement du champ d’intervention de l’institution avec l’opérationnalisation du régime des travailleurs indépendant ; a engendré une augmentation continue du nombre de cotisants et du chiffre d’affaires par ailleurs favorisée par la bonne dynamique économique dans le pays sur les trois dernières années», écrit l’agence.

Selon Bloomfield Investment, «le niveau de réserves de la CNPS de la Côte d’Ivoire, devrait passer la barre des 1 000 milliards de francs CFA à la fin de 2024 accentuant sa capacité d’investissement. Ces bonnes perspectives sont soutenues par une dynamique économique assez robuste, avec une croissance du PIB attendue à 7% en 2023 (6,7% en 2022)». L’obtention de la note triple A par la CNPS est une reconnaissance méritée de sa gestion financière exemplaire et de son engagement envers l’excellence. Cela renforce la position de l’organisme ivorien en tant qu’acteur clé dans le domaine de la prévoyance sociale, tout en offrant des avantages substantiels à ses assurés et partenaires.

Avec LSI AFRICA
Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici