Le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara, est allé en personne ce lundi au siège de la commission électorale, déposer sa candidature à la prochaine présidentielle d’octobre en Côte-d’Ivoire

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, s’est engagé lundi à Abidjan à « respecter le verdict des urnes » à l’issue de la présidentielle du 31 octobre, lors du dépôt de son dossier de candidature au siège de la Commission électorale indépendante (CEI).

« Je prends l’engagement de mener une campagne apaisée et de respecter le verdict des urnes », a promis M. Ouattara, après avoir remis les 13 pièces constitutives de son dossier à des responsables de la commission électorale dont le porte-parole Emile Ebrottié, en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Il a réaffirmé qu’il a « une vision de stabilité, de sécurité, de paix et de bonheur pour tous les Ivoiriens », après avoir évoqué son « bilan exceptionnel (des) neuf dernières années » et un « projet de société qui permettra de (le) compléter », face à la presse.

Premier candidat à avoir déposé son dossier de candidature, Alassane Ouattara, qui brigue un troisième mandat, a été accueilli par plus de deux cent militants, qui chantaient et dansaient aux abords du siège de la CEI.

Alerte info