Quelque trente-et-une ( 31) personnes de diverses nationalités ( 10 ivoiriens, 12 chinois, 04 Ghanéens, 03 togolais, 01 burkinabè et un 01 tchadien) ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt pour  » exploitation de substances minérales sans titre minier », annonce le procureur de la République, près le pôle pénal, économique et financier dans un communiqué mardi. 

 » Un détachement du groupement spécial de lutte contre l’orpaillage illicite dit GS-LOI , a procédé dans le cadre de la lutte contre l’exploitation minière à l’interpellation dans la Sous-préfecture de Fronan de plusieurs personnes de diverses nationalités ( 10 ivoiriens, 12 chinois, 04 Ghaneens, 03 togolais 01 burkinabè et 01 Tchadien). Toutes ces personnes ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt. Les investigations se poursuivent et pourraient aboutir à d’autres interprétations », rapporte le communiqué.

Auparavant le procureur apprend qu’une information judiciaire a été ouverte contre les mis en cause le 14 novembre 2023 pour exploitation de substances minérales sans titre minier, prospection, exploitation et commercialisation illégale de pierres et métaux précieux et blanchiment de capitaux « .

Par ailleurs, le communiqué explique qu’au cours des investigations, divers biens ont été saisis, notamment, des pelles hydrauliques, des véhicules, des motocyclettes, du numéraire, de l’or, des flacons de mercure, des armes et munitions de guerre, etc.

Le procureur de la République près le pôle pénal, économique et financier a conclu mettant en garde toutes les personnes qui s’adonnent à l’exercice de l’orpaillage illégal ou clandestin et leurs complices, et leur fait savoir qu’ils s’exposent à la rigueur de la loi pénale.

L.Barro

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici