Le porte-parole de la police nationale, le commissaire principal, Charlemagne Bleu

Coronavirus : la Police nationale refoule 74 voyageurs clandestins vers leur pays de provenance

La Police nationale ivoirienne a interpellé et refoulé 74 voyageurs clandestins vers leur pays de provenance dans le cadre de ses missions régaliennes de surveillance des frontières pour lutter contre la Covid-19, a indiqué le 13 juin 2020, le porte-parole, le commissaire principal, Charlemagne Bleu.

“Le commissariat de police de Ouangolodougou a interpellé le 12 juin sept individus de nationalité malienne et 49 autres de nationalité burkinabè qui se rendaient respectivement de Mopti (Mali) à Guessabo (ouest ivoirien) et de Banfora (Burkina Faso) à Abidjan, Bouaké et Soubré”, a déclaré le commissaire principal Bleu, au cours du point de presse quotidien.

Lire aussi: Communiqué du Conseil National de Sécurité du 11 juin 2020

Les voyageurs clandestins maliens ont été refoulés au poste de Kakoli (frontière du Mali). Quant aux Burkinabè, ils l’ont été jusqu’à Yendéré (Burkina Faso) pour contournement frauduleux des voies d’accès officielles en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, la préfecture de Korhogo a refoulé un minicar de transport à bord duquel avaient pris place 18 femmes de nationalité nigérienne en provenance de Bouaké pour se rendre au Niger.

Les frontières terrestres, maritimes et aériennes de la Côte d’Ivoire demeurent fermées depuis mars dernier dans le cadre des mesures de sécurité prises pour freiner la propagation de la Covid-19.

CICG-Côte d’Ivoire