L’Initiative Cacao Côte d’Ivoire – Ghana (ICCIG) a désormais son siège qui sera inauguré ce jeudi 18 avril 2024 à Accra, a-t-on appris de source officielle.

L’information a été donnée ce mercredi 17 avril 2024, au cours de la sixième réunion du Comité de pilotage qui s’est tenue à l’hôtel Kempensky d’Accra.

Cette réunion, présidée par le Ministre d’État, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières, Monsieur Kobenan Kouassi Adjoumani, a vu la participation d’experts des organes de régulation des deux pays, Le Conseil du Café-Cacao et le Ghana Cocoa Board.

La délégation du Conseil du Café-Cacao était conduite par le Directeur Général Adjoint, Monsieur Koffi N’Goran, représentant le Directeur Général, Monsieur Koné Brahima Yves empêché.

Il est à retenir que, lors de ses travaux, le Comité de pilotage qui fait office d’Assemblée générale de l’organisation a fait quatre (4) principales recommandations. D’abord, faire une promotion plus accrue de la consommation et de la transformation pour aider à maintenir les prix élevés du cacao. Ensuite, réexaminer le mécanisme du différentiel de revenu décent (DRD) à la lumière de l’évolution de la dynamique et des conditions du marché. Puis, établir un état de préparation des deux pays pour se conformer au règlement de l’Union européenne sur les produits d’importation.

Enfin, mener une action commune en vue de lutter contre le trafic transfrontalier du cacao.

Le Comité de pilotage a également décidé de designer des points focaux pour suivre le programme des agro-parcs africains communs (PCCA) de l’Union Africaine qui contribue à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Selon le Secrétaire Exécutif de l’ICCIG, Alex Assanvo, « dans le souci de protéger les producteurs, l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire – Ghana aura pour priorité de travailler avec les experts du Conseil du Café-Cacao et du Ghana Cocoa Board pour prévenir d’éventuels fluctuations des prix. »

Il a également salué la collaboration entre les deux organes de régulation des deux pays qui a permis de fixer un prix bord champs uniformisé de 1500 F CFA le kilogramme de cacao pour la campagne intermédiaire ouverte depuis le 1er avril 2024. Notons que c’est la première fois que ce niveau de prix est atteint en Côte d’Ivoire et, également, la première fois que le Ghana fixe un nouveau prix à mi-parcours de la campagne.

Présent à Accra dans le cadre de l’inauguration du siège de l’Institution, Le président du Conseil d’Administration du Conseil du Café-Cacao, Monsieur COULIBALY Siaka Minayaha a pris part à cette 6e réunion du Comité de pilotage de l’ICCIG.

An

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici