#COMMUNIQUÉ

Le jeudi 04 janvier 2024, le District Autonome d’Abidjan a procédé de façon unilatérale à la démolition du marché communément appelé «Djè Konan », situé à l’intérieur du Jardin Aristide Briand de la commune du Plateau.

Par la suite, le Ministre-Gouverneur IBRAHIM CISSE BACONGO a effectivement informé le Député-Maire de la commune du Plateau, M. JACQUES GABRIEL EHOUO, de sa volonté de procéder à la destruction d’autres espaces de restauration de la commune du Plateau. C’est donc en vue d’empêcher la démolition de ces établissements situés dans des lieux privés que le MAIRE du Plateau a pris la mesure conservatoire de leur fermeture provisoire, afin de protéger les intérêts de toutes les parties et de trouver des solutions idoines.

Nous nous surprenons de lire dans un communiqué émanant du District Autonome d’Abidjan, publié par voie de presse que, d’une part, le Jardin Aristide Briand fait partie du patrimoine du District Autonome d’Abidjan et de l’autre que les opérations de démolition en cours dans le District Autonome d’Abidjan ne sont pas de son fait.

La Mairie de la commune du Plateau tient à affirmer très clairement qu’aux termes des dispositions des articles 2 et 3 du Décret n° 84-851 du 4 juillet 1984 portant déclaration des voiries et réseaux divers d’intérêt national et d’intérêt urbain dans les limites de la ville d’Abidjan, le Jardin Aristide Briand reste de son patrimoine exclusif. Il ne saurait en aucun cas être une propriété du District Autonome d’Abidjan.

Nous tenons à informer les populations et usagers de la commune de la réouverture, dans les prochains jours, de certains établissements de restauration du Plateau. La Mairie de la commune du Plateau s’engage à communiquer de façon transparente avec le grand public sur l’évolution de cette situation.

Direction de la Communication et des Relations Publiques de la Mairie de la commune du Plateau.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici