Appel à une véritable décrispation du climat politique

Anne-Marie BONIFON

Générations et Peuples Solidaires (GPS) a pris connaissance du communiqué du Conseil National de Sécurité en date du jeudi 22 février 2024 annonçant une grâce présidentielle pour « des personnes civiles et militaires, condamnées pour des infractions commises lors des crises postélectorales et pour atteinte à la sécurité de l’État », tout en ouvrant la voie à une libération provisoire pour quelques autres personnes.

Générations et Peuples Solidaires prend acte de cette mesure d’élargissement au bénéfice de certains de ses cadres, ainsi que des militaires membres de la sécurité de M. Soro Kigbafori Guillaume. Générations et Peuples Solidaires souhaite que cette décision soit le premier acte d’une série de mesures de nature à créer une réelle et sincère décrispation du climat politique.

Générations et Peuples Solidaires observe toutefois que certains de ses cadres et bien d’autres Ivoiriens mériteraient également des mesures d’élargissement. Ceci permettrait l’ouverture d’un dialogue politique inclusif, avec tous les acteurs politiques, afin de discuter des enjeux nationaux, notamment l’organisation d’une élection présidentielle ouverte et apaisée en octobre 2025.

Générations et Peuples Solidaires réitère son engagement à œuvrer pour la réconciliation, la paix, la prospérité, la souveraineté et la solidarité en Côte d’Ivoire.

Pour Générations et Peuples Solidaires Anne-Marie BONIFON

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici