Le gouvernement devrait libérer l’énorme potentiel de financement à long terme du marché des capitaux et lier les emprunts à des obligations d’infrastructure pour atteindre une croissance annuelle constante de 16 pour cent au cours des six prochaines années et atteindre une économie de 1 000 milliards de dollars d’ici 2030.

Il y a eu la position des experts lors de la conférence annuelle 2023 des journalistes des marchés de capitaux à Lagos ce week-end.

Un professeur de finance et de marché des capitaux, Uche Uwaleke, a déclaré qu’avec les besoins croissants d’investissement dans les infrastructures du pays et le profil élevé de la dette publique, la mobilisation de financements à long terme via le marché des capitaux et le déploiement des emprunts sur le marché intérieur sous forme d’obligations d’infrastructure sont essentiels pour atteindre l’objectif.

S’exprimant sur « Tirer parti du marché des capitaux pour financer le plan de développement national », Uwaleke a souligné que malgré la création d’un plan de développement conçu pour combler l’énorme déficit d’infrastructures du pays, le Nigeria est toujours classé parmi les pays émergents en termes de stock d’infrastructures par rapport au PIB. économies.

Il a déclaré : « Pour réduire l’écart, le gouvernement, à travers la création du Plan directeur national intégré des infrastructures, a proposé un investissement de 3 000 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des 30 prochaines années, ce qui équivaut à une dépense annuelle de 100 milliards de dollars.

« Cela se traduit par un investissement annuel de plus de 42 000 milliards de nairas, ce qui représente plus que la taille des budgets annuels totaux des gouvernements fédéral et infranationaux. Financer cet énorme déficit d’infrastructures représente un formidable défi pour le gouvernement étant donné le faible ratio des revenus par rapport au PIB du Nigeria, inférieur à 10 pour cent, qui rend inévitable la voie du marché des capitaux.

Uwaleke a souligné que le marché des capitaux est actuellement confronté à une myriade de défis, qui ont continué à entraver son plein développement malgré les progrès de géant réalisés au cours des deux dernières décennies, notant que la mesure dans laquelle le marché des capitaux nigérian peut faciliter le développement économique est fonction de son niveau de développement.

Il a énuméré certains de ces défis, notamment une économie nationale faible, une faible mobilisation de l’épargne, une petite taille par rapport au PIB et une concentration du marché, entre autres.

Uwaleke a noté que la croissance économique au Nigeria a été faible, en particulier ces derniers temps, en partie à cause de la dépendance excessive de l’économie au pétrole brut.

Selon lui, alors que le taux de chômage est passé de 27,1 pour cent au deuxième trimestre 2020 à 33,3 pour cent au quatrième trimestre 2020, la situation est aggravée par la hausse de l’inflation, qui se traduit par des taux de rendement réels négatifs sur les investissements sur le marché des capitaux.

« En outre, la poursuite d’une inflation faible et d’une croissance du PIB a été entravée par un énorme déficit d’infrastructures, alors même que le stock d’infrastructures ne représente que 35 pour cent du PIB, bien inférieur à celui des pays pairs.

Uwaleke a souligné la nécessité de s’attaquer au problème de la hausse des prix des denrées alimentaires, notant que cela continue de conduire à la stagflation, une situation de forte inflation accompagnée d’une croissance économique faible et tiède.

Il a exhorté le gouvernement à se concentrer davantage sur la relance du secteur manufacturier et de l’agriculture en tant que moteurs clés d’une croissance économique durable.

 Helen Oji
Advertisement

1 COMMENTAIRE

  1. I’m really impressed together with your writing skills as neatly as with the structure on your blog. Is that this a paid subject or did you modify it yourself? Anyway keep up the nice high quality writing, it’s rare to peer a nice blog like this one these days..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici