Le  PPA-CI met le cap sur la présidentielle de 2025 avec Laurent Gbagbo comme candidat : intégralité du communiqué final du comité central ordinaire du 09 mars 2024

Gbagbo candidat en 2025, dissolution de la Commission Électorale Indépendante actuelle pour la mise en place d’un nouvel organe performant et crédible ; refonte de la liste électorale et l’élaboration d’une nouvelle liste transparente ; adoption d’un nouveau découpage électoral ; gratuité de la Carte Nationale d’identité… , voici les principales résolutions du comité central du parti des peuples africains de Côte d’Ivoire, qui a décidé de mettre l’accent sur l’élection présidentielle de 2025, en suspendant le programme d’implantation du parti déjà réalisé à 60%.

CI DESSOUS LE COMMUNIQUÉ FINAL

1- Le Comité Central du Parti des Peuples Africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) s’est réuni le samedi 09 Mars 2024 en sa première session ordinaire, a Dream-Espace sis à Cocody-Riviera, de 10h à 13h, sur convocation et sous la présidence effective du Président Laurent GBAGBO, Président du Parti.

2- L’ordre du jour a porté sur la situation sociopolitique nationale et la vie du Parti, notamment sur les actions à mener par le Parti pour les élections générales de 2025 ;

3- Dans son allocution d’ouverture, son Excellence Laurent GBAGBO, Président du Parti, a d’abord fait un rappel du contexte global actuel dans lequel se tient la première session ordinaire du Comité Central, organe de décision du PPA-CI ;
4- Ainsi, dans un bref tour d’horizon de l’actualité nationale et internationale, le Président Laurent GBAGBO a rappelé les derniers développements de l’actualité sociale et politique nationale, marquée par la libération d’un groupe de prisonniers politiques suite à une grâce présidentielle mais aussi, bien malheureusement, par une opération de déguerpissements de populations caractérisés par des démolitions tous azimuts d’habitations, d’établissements scolaires et de commerces, occasionnant des situations humanitaires désastreuses.

5- Le Président Laurent GBAGBO s’est également appesanti sur la situation sociale extrêmement difficile que vivent les populations ivoiriennes depuis plus d’une décennie, du fait de la gouvernance hasardeuse du régime RHDP. Il est ainsi revenu sur la douloureuse réalité de la cherté de la vie, de la chute vertigineuse des prix d’achat des produits agricoles tels que l’anacarde, le coton et le cacao, au moment où ces mêmes produits connaissent une embellie remarquable de leur prix dans la sous-région et ailleurs en Afrique ;

6- Concernant l’actualité internationale, le Président du Parti a appelé l’ensemble des organes dirigeants et les structures de base à accorder une attention particulière à la question de l’insécurité et aux bouleversements politiques en cours en Afrique de l’Ouest, portés par des intérêts géostratégiques, expliquant, par la même occasion que la Côte d’Ivoire est immédiatement et directement concernée ;

7- Au titre de la vie du Parti, le Comité Central a entendu une communication de la Direction exécutive relative à l’implantation du Parti. Ainsi, sur 303 fédérations prévues, le PPA-CI a réussi, à ce jour, la mise en place effective de 182 fédérations ; ce qui représente un taux de réalisation de 60% ;

8- Au regard de ces résultats obtenus en matière d’implantation après deux années d’existence il a été proposé que la priorité soit désormais accordée à l’élection présidentielle et aux autres échéances électorales de 2025, à travers l’opération dénommée Cap sur 2025 ;

9- Un large débat a été ouvert qui a permis aux membres du Comité central de s’exprimer sur les différentes questions abordées par le Président du Parti dans son mot d’ouverture et sur les communications de la Direction exécutive.

( Deuxième partie ) 10- Prenant la parole pour sa deuxième intervention le Président Laurent GBAGBO, dans son discours d’orientation, évoquant la crise survenue au Comité de Contrôle, a demandé au Comité Centrale de lui donner mandat aux fins de trouver une solution politique à la crise dans l’intérêt supérieur du Parti. Par ailleurs, il a soumis à la validation du Comité central la grille des cotisations qu’il a dû décider en urgence pour le bon fonctionnement du Parti.
11- Le Président du Parti a rappelé, dans sa synthèse, les positions fortes qui ont été exprimées sur les importants sujets d’ordre social, économique et politiques débattus au cours de cette première session ordinaire du Comité central, avant de faire des recommandations fortes dans le sens d’une mobilisation générale et conquérante de l’ensemble du PPA-CI pour les échéances électorales de 2025.

12- Le Comité Central a endossé les solutions préconisées par le Président du Parti pour régler la crise au Comité de contrôle et marqué son accord pour la validation de la grille des cotisations mensuelles des membres du PPA-CI.

 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici