Au terme d’un scénario à rebondissements, tellement à l’image de son incroyable parcours, la Côte d’Ivoire a renversé le Nigeria (2-1) ce dimanche pour remporter la 3e CAN de son histoire, devant un Stade d’Ebimpé en fusion. Menés contre le cours du jeu après une tête de William Troost-Ekong (38e), les Eléphants n’ont rien lâché et Franck Kessié (62e) puis l’inévitable Sébastien Haller (81e) leur ont permis de décrocher le titre à la maison !

La Côte d’Ivoire prenait à la gorge son adversaire dès la quatrième minute de jeu à travers un centre de la droite pour une tête de Sébastien Haller récupérée en deux temps par Stanley Nwabali. Sans laisser de répit aux Super Eagles, les Éléphants maintenaient la pression par Simon Adingra, dont le centre frôlé du bout du pied par Haller filait en sortie de but (7e), et qui enrhumait ses vis-à-vis à gauche avant d’expédier une frappe enroulée au-dessus (8e). Seko Fofana tentait lui sa spéciale de loin sans arriver à inquiéter outre mesure le portier de Chippa United (14e). Sept minutes plus tard, à la suite d’un corner botté de la droite puis repris de la tête au second poteau par Evan Ndicka, Max Gradel voyait son ciseau retourné échouer à l’extérieur du petit filet de Nwabali (21e).

Fort contrariés, les Super Eagles se signalaient davantage par des coups de sangs, à l’image de Victor Osimhen s’accrochant avec Ndicka (26e), et du sélectionneur José Peseiro qui prenait à partie l’arbitre de touche marocaine Bouchira Karboubi avant d’être averti d’un carton jaune (28e). La Côte d’Ivoire poursuivait elle sur sa lancée et se créait sa première réelle occasion peu avant la demi-heure par Adinga. Parfaitement décalé sur la gauche par Kessié à la suite d’une récupération haute, l’ailier de Brighton butait sur Nwabali, auteur d’une belle parade au premier poteau (34e).

Le Nigeria se procurait enfin sa première situation trois minutes plus tard par Zaidu Sanusi, contré à gauche par un tacle ivoirien après un bon service d’un coéquipier (37e). Situation qui amenait l’ouverture du score contre le cours du jeu par William Troost-Ekong. En effet sur le corner botté à la suite depuis la gauche, Samuel Chukwueze prolongeait le cuir au premier poteau pour son capitaine qui dominait Aurier pour catapulter une tête dans la lucarne droite de Yahia Fofana (1-0, 38e).

La Côte d’Ivoire renverse le Nigeria et remporte sa CAN

Les Ivoiriens montaient d’un cran au retour de la pause, avec une première chaude alerte à la 50e. Suite à un centre d’Adingra repoussé par Nwabali, Max Gradel voyait sa reprise sauvée sur la ligne par Calvin Bassey. Dix minutes plus tard, Adingra, encore lui, centrait pour une tête à bout portant de Kessié (60e). La menace des Oranges se faisait de plus en plus insistante et se concrétisait juste après une nouvelle alerte cette fois signée Odilon Kossounou, lequel testait de nouveau la vigilance de Nwabali (62e). En effet, sur le corner immédiat botté depuis la gauche, Kessié plaçait victorieusement une tête piquée au second poteau (1-1, 62e).

Revenus dans la rencontre, les hôtes renversaient définitivement la rencontre en fin de match, comme si souvent durant cette CAN 2023. Adingra, décidément un poison permanent pour la défense nigériane, voyait son centre repris de l’extérieur du pied par Haller au premier poteau (1-2).

Miraculée en phase de groupes, la Côte d’Ivoire se hisse désormais sur le toit de l’Afrique pour une troisième fois après 1992 et 2015. Une première à domicile après plusieurs scénarios incroyables, ayant vu le Sénégal, le Mali, la RDC et le Nigeria donc tomber sous le coup du marteau.

Les buts en vidéo

 

 

 

Les compos de Nigeria-Côte d’Ivoire

Nigeria : Nwabali – Ajayi, Troost-Ekong (c), Bassey – Aina, Onyeka, Iwobi, Sanusi – Chukwueze, Osimhen, Lookman.

Côte d’Ivoire : Y. Fofana – Aurier (c), Kossounou, Ndicka, Konan – Kessié, Seri, S. Fofana – Gradel, Haller, Adingra.

Prudence Ahanogbe, AFRIK.COM

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici