Depuis mardi, le spectre d’une exclusion plane sur la Guinée à un peu plus de six semaines du coup d’envoi de la CAN 2023.

Suite au report de l’Assemblée générale ordinaire élective du Comité exécutif de la Fédération guinéenne de football (FGF), initialement programmée samedi 25 novembre, la FIFA a laissé planer la menace d’une disqualification du Syli National pour la CAN 2023 prévue du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. C’est notamment ce qu’a signifié Gelson Fernandes, le directeur régional de la division des associations membres de la FIFA pour l’Afrique, dépêché lundi soir à Conakry.

« Des choses plus graves pourraient survenir »

« La Guinée est maître de son destin, elle choisit ce qu’elle veut faire. C’est la Guinée qui décide où elle veut aller et dans quelle catégorie de fédérations et de pays elle veut se placer. Je le dis clairement et honnêtement, la balle est dans le camp de la Guinée, pas dans le camp de la FIFA ni dans le camp de la CAF. Si les gens décident de se mettre ensemble et de travailler pour qu’on avance, on le fait. (…) La situation est grave. C’est un fiasco, je dirais même que c’est un fiasco historique. (…) On ne peut pas arriver dans des situations pareilles à l’orée d’une Coupe d’Afrique des nations. (…) Je ne vais pas brandir la menace mais des choses plus graves pourraient survenir », a ainsi alerté l’ex-international suisse mardi en conférence de presse.

Ces menaces qui ne disent pas leurs noms interviennent alors que les premières conséquences ont commencé à pleuvoir. En effet, le championnat d’Afrique de football scolaire qui était prévu cette année à Conakry sera d’ores et déjà délocalisé avec pour corolaire la disqualification de la Guinée, tenante du titre. Dans le même temps, le championnat local est suspendu…

Dernière chance pour la Guinée ?

L’espoir d’un dénouement favorable n’est cependant pas perdu. Car, sur injonction de la FIFA et de la Confédération africaine de football (CAF), la Commission électorale devrait élaborer une nouvelle feuille afin de relancer le processus électoral avec pour suite l’élection du Comex. Selon Guineefoot, qui cite « une source généralement bien informée », la date du 7 janvier 2024 a même été retenue pour la tenue de l’Assemblée générale élective. La dernière chance peut-être pour la Guinée qui est censée effectuer son entrée en lice à la CAN le 15 janvier contre le Cameroun dans le groupe C, avant d’affronter la Gambie puis le Sénégal.

Prudence Ahanogbe. AFRIK FOOT
Advertisement

2 Commentaires

  1. Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you are just extremely great. I really like what you have acquired here, really like what you are stating and the way in which you say it. You make it entertaining and you still take care of to keep it sensible. I can not wait to read much more from you. This is actually a great web site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici