«Après la CRISE que la Côte d’Ivoire a connue, celui qui ne met pas son logiciel à jour, c’est à ses dépens. J’ai décidé de prendre ma destinée en main. J’ai décidé de servir mon pays. Je n’ai pas besoin que quelqu’un soit un problème ou pas.

Quelle est mon offre politique ?

2025 ne se fera pas sans moi. Je le répète.

La crise est finie, le Président OUATTARA dit qu’il faut tourner la page. Je souhaite que cette question soit réglée. On ne tourne pas la page de la CRISE ivoirienne à géométrie variable.

Il a gracié DOGBO BLÉ BRUNO. Sauf moi qui jusque-là est condamné à 20 ans de prison, dont le compte est gelé jusqu’aujourd’hui.

Alors que tous les comptes de proches de GBAGBO sont dégelés. Ils ont même repris leur fonction, leur poste à la fonction publique.

Moi, jusqu’aujourd’hui, je suis condamné à 20 ans, mes comptes sont gelés, je suis radié de la liste électorale.
Quel danger je représente jusqu’à ce point ? Quel est ce traitement particulier et singulier ?

Je me sens donc victime.

Dans tous les cas 2025 ne se passera pas sans moi.»

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici