C’est la première médaille d’or de l’histoire du Burkina Faso aux mondiaux d’athlétisme.

Le Burkinabè Hugues Fabrice Zango a décroché son premier titre mondial du triple saut, lundi soir à Budapest (Hongrie).

Le médaillé de bronze olympique à Tokyo a livré une prestation de haut niveau avec quatre sauts à plus de 17,20 m.

Le protégé de Teddy Tamgho a devancé les Cubains Lázaro Martinez (17,41 m) et Cristian Napoles (17,40 m), à la suite de son cinquième essai (17,64 m).

Hugues Fabrice Zango avait déjà dans sa collection, décroché une médaille d’argent et une de bronze. Il ne lui manquait plus que l’or mondial.

« Il n’y a pas eu de raccourci pour moi. Depuis 2019, j’ai vraiment rêvé d’une médaille d’or et aujourd’hui, je l’obtiens après quatre ans. Je suis vraiment content de ce que j’ai pu produire et ça devrait beaucoup plus me relâcher pour l’année prochaine et les olympiades. J’ai les outils pour aller chercher de grosses performances », affirme Hugues Fabrice Zango.

L’athlète de 30 ans a complété sa collection avec la plus belle médaille possible en décrochant le titre du triple saut aux Mondiaux de Budapest (Hongrie).

Zango offre au pays sa première médaille d’or aux mondiaux d’athlétisme.

SD/ac/APA

Advertisement

3 Commentaires

  1. That is the fitting blog for anybody who wants to search out out about this topic. You realize so much its virtually onerous to argue with you (not that I actually would want…HaHa). You definitely put a brand new spin on a topic thats been written about for years. Nice stuff, just great!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici