Décès de Bédié: Georges Taï Benson fustige le manque de professionnalisme de la RTI, « une redevance prélevée de force

Georges Taï Benson, ancien journaliste à la RTI, a fustigé le manque de professionnalisme de la chaîne de télévision nationale à l’occasion du décès de Bédié, le mardi 1er août dernier.

Dans un texte publié sur sa page Facebook, Benson a déploré que la RTI ait préféré diffuser des débats futiles sur la situation au Niger plutôt que de rendre hommage à Bédié. Il a également accusé la chaîne de manquer de compassion et d’humanité.

« La RTI, bravo ! Après, c’est pour dire : Benson se prend pour qui ? Non ! RTI, 3 chaînes de télé, 3 chaînes de radio. Une redevance prélevée de force. Un budget de l’État.

Le président Henri Konan Bédié meurt, et c’est France 24 qui fait un breaking news spécial, presque une intervention de journaliste spéciale pour mal informer les Ivoiriens ? Mais vous êtes comment même ? Je me prends pour qui ? Pour un ancien rédacteur en chef du journal télévisé de la RTI, qui connaît son travail. Celui-là même qui a présenté le journal de 20 heures, le jour de l’assassinat du raïs Anouar al-Sadate, président égyptien. RTI, y’a quoi ?

Vous avez été formés comment et où ? Vous allez me brandir des diplômes. Master, doctorat, maîtrise et foutaises. C’est le dernier-là qui vous convient. Ou bien vous ignorez qui a été Henri Konan Bédié ? Vous ne valez rien.

Depuis là-haut jusqu’en bas. Vous ne valez rien. Vous ne connaissez rien.

Awa Éhoura, ou Lévy Niamkey, nous aurions pondu, en deux temps trois mouvements comme je leur ai appris, une édition spéciale avec des images d’archives, des images de l’atmosphère à sa résidence tout près de vos locaux, des interviews d’Ivoiriens devant sa résidence, de quelques témoins politiques de tous bords, etc.

Mais eux, étaient des professionnels et non des militants, comme ceux que nous subissons pendant vos insipides exercices préférés, les débats.

Vous nous avez déjà fait la même bêtise lors de l’attaque jihadiste à Grand-Bassam. Et demain, à la Présidence, on va vous décerner des prix d’excellence.

Tchrrrrr, honte sur vous ! Fiaaaa ! Je suis, pour vous servir, Georges Taï Benson, le monument légendaire. Journaliste, un vrai, qui a fait ses preuves, au vu et au su de tous les vrais Ivoiriens pendant 40 ans. Tchrrrrr. RTI, va là-bas ! »

Les propos de Benson ont été largement partagés sur les réseaux sociaux et ont suscité de nombreuses réactions. Certains internautes ont soutenu Benson, tandis que d’autres ont estimé qu’il faisait preuve d’un manque de respect à l’égard de la RTI.

La RTI n’a pas encore réagi aux propos de Benson.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici