La deuxième phase du Programme de lutte contre la fragilité dans les zones frontalières du Nord, qui prendra en compte 30 632 bénéficiaires sur l’ensemble du dispositif d’insertion professionnelle pour un montant de 12,3 milliards de FCFA, a été officiellement lancée, le vendredi 07 juillet 2023 à Ferkessédougou, par le ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara.

Cette cérémonie qui a enregistré la présence du ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, du ministre de la Communication, de l’Économie numérique, porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, et du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, a été couplée avec le lancement officiel de la phase 3 du Projet Emploi Jeunes et Développement des Compétences (PEJEDEC 3) financé par la Banque mondiale à hauteur de 132 millions d’euros.

Ce vaste programme qui intègre plusieurs composantes dont l’insertion professionnelle et emploi des jeunes, l’accès à l’éducation de base et à l’apprentissage, l’accès à l’électricité et à l’eau potable, l’entretien routier et désenclavement des territoires et les filets sociaux et la lutte contre l’extrême pauvreté, bénéficie aux populations des six régions frontalières du Nord, notamment la Bagoué, le Bounkani, le Folon, le Kabadougou, le Poro et le Tchologo.

S’agissant du PEJEDEC-3, au niveau du Tchologo, ce sont 33 25 jeunes hommes et femmes bénéficiaires âgés de 18 à 40 ans, dont 1 809 jeunes pour cette année 2023, à travers les Travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre (THIMO), les Activités génératrices de Revenus (AGR), les Micro et Petites Entreprises (MPE) et les Associations villageoises d’Epargne et de Crédit (AVEC).

« L’État de Côte d’Ivoire, sous le leadership du Président de la République, travaille depuis 2012 à créer un cadre social et sécuritaire stable pour les populations, afin d’accélérer le développement socioéconomique durable, équilibré et inclusif pour toutes les populations. Dans cette dynamique, les actions réalisées ont permis de réduire le taux de pauvreté, d’accélérer, de façon substantielle, les conditions d’accès aux services sociaux de base », a indiqué Téné Birahima Ouattara.

Il a également salué les performances du PEJEDEC, « conduisant à son extension aux 31 régions ».

Le ministre Mamadou Touré, pour sa part, a soutenu que tous ces dispositifs mis en œuvre « témoignent de l’engagement du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers à accompagner l’ensemble des populations des six régions du Nord vers l’autonomisation et l’insertion socio-professionnelle ».

Il a rappelé que la première phase du programme lancée le 22 janvier 2022 à Tougbo, dans la région du Bounkani, par le Premier Ministre Patrick Achi, ciblait 22 912 bénéficiaires pour un budget de 9,663 milliards de FCFA. Elle a pris en charge, à l’issue de sa mise en œuvre, « 23 892 bénéficiaires, soit un taux de réalisation de 104% ». 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici