Lors de son passage sur la RFM matin ce vendredi 21 juillet 2023, Alioune Tine, fondateur du think tank Afrikajom Center, a plaidé en faveur de la participation d’Ousmane Sonko à l’élection présidentielle de 2024, au même titre que Karim Wade et Khalifa Sall.

  • Alioune Tine plaide pour la participation d’Ousmane Sonko à l’élection présidentielle de 2024.
  • Il estime que la candidature de Sonko serait synonyme de paix et de stabilité.
  • Il appelle à une élection inclusive pour réconcilier les Sénégalais et renforcer la paix et la sécurité.

« Il a fallu de la compréhension et des efforts qui ont permis à Khalifa et à Karim d’être candidat. Il me semble que cette même compréhension et ces mêmes efforts doivent être également entretenus pour que Sonko soit candidat en 2024 d’autant plus que dans ce pays et dans l’opposition Ousmane Sonko fait partie des gens les plus représentatifs”, a plaidé Alioune Tine.

La candidature de la paix

Le fondateur du think tank Afrikajom Center estime par ailleurs qu’une candidature de M. Sonko serait “synonyme de paix, de sérénité et de stabilité. Cette décision soulagerait beaucoup et permettrait d’engager la véritable compétition entre les différents candidats”.

Une élection inclusive

Thierno Malick Ndiaye

Louant la décision sage de Macky Sall de renoncer à briguer un troisième mandat, Alioune Tine l’invite désormais à organiser une élection inclusive : “Après que le président a renoncé à sa troisième candidature, il faut maintenant qu’il achève dans l’apothéose son mandat en réconciliant les Sénégalais qui auront la chance de choisir librement leur candidat. Tout le monde attend ce renforcement de la paix et de la sécurité  et on ne peut pas l’avoir s’il décide d’écarter un candidat comme Ousmane Sonko« .

Thierno Malick Ndiaye, SENEGO

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici