Après Maître Ciré Cledor Ly, c’est au tour du fondateur du think thank Afrikajom Center d’alerter sur l’état de santé d’Ousmane Sonko. À travers un post sur X (ancien tweeter), le défenseur des Droits de l’homme insiste sur la nécessité de permettre au maire de Ziguinchor de rejoindre les siens. 
 
« Il faut libérer Sonko et les détenus politiques, pendant qu’il est encore temps » a-t-il écrit. Il a fait savoir que « les informations qui (lui) parviennent de proches de Sonko, de ses avocats et même de médecins sur l’état de santé d’Ousmane Sonko sont très préoccupantes et pourraient, si des décisions urgentes ne sont pas prises, mettre en danger sa vie ».  Prison de Sébikotane : Alioune Tine plaide encore pour la libération de Sonko…
Le défenseur des Droits de l’homme estime que « ce pays a besoin de paix, de stabilité et surtout de réconciliation par le dialogue et la concertation ».
 
 
Pour rappel, depuis son arrestation le 28 juillet, le leader de l’ex-parti Pastef a entamé une grève de la faim. Une diète qui l’a mené à être hospitalisé à l’hôpital Principal de Dakar. 
 
Selon son avocat Juan Branco, Ousmane Sonko souffre d’une insuffisance rénale. Le plus alarmant est que, d’après ses proches, depuis quatre jours, le maire de Ziguinchor refuse les soins. 
Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici