Le député de Dandji, sous -préfecture d’Ayamé (située dans le région d’Aboisso), l’honorable Kakou Brou dit Maréchal KB, sort de son silence pour s’apprêter à porter plainte contre le secrétaire général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Sié Kambou. Dans un entretien accordé, ce mardi 7 mai 2024, l’homme qui est par ailleurs Colonel au sein de la Police Maritime ivoirienne entend répondre par cette action judiciaire à une accusation portée contre sa personne relative à un prétendu trafic de drogue s’opérant sur les espaces scolaires et universitaires de la Côte d’Ivoire.

En effet, l’accusation formelle mentionnant le nom de l’élu nommé récemment Secrétaire national chargé des syndicats et organisations socioprofessionnelles et patronales du RHDP a été faite par le leader de la structure d’élèves et d’étudiants, le vendredi 3 mai dernier, à l’occasion de l’investiture du nouveau secrétaire général de la section FESCI-Cité Mermoz.

Cette autre sortie médiatique a été l’occasion pour Sié Kambou de revenir sur le différend qui l’oppose au député RHDP, Kakou Brou, qu’il accuse de vouloir attenter à sa vie pour une histoire de drogue.

Pour être plus clair, le nouveau secrétaire général de la FESCI, Sié Kambou, élu au 12ème congrès ordinaire les 29 et 30 décembre 2023, dit être sous une menace permanente du député KB.

Le successeur d’Allah Saint Clair dit Makélélé, Sié entend s’attaquer durement pendant son mandat aux causes profondes beaucoup nuisibles en milieu estudiantin et scolaire qui sont la drogue, la violence et la prostitution, dit être opposé à la volonté du maréchal KB, »un député de la nation qui ignore qu’il n’est plus étudiant ».

»Le député Kakou Brou dit Maréchal KB veut contrôler la FESCI. Il a ses espions partout dans nos activités. Il mobilise les badauds dans la rue pour s’attaquer aux résidences universitaires. J’ai des enregistrements audios qui le prouvent », avait déclaré Sié Kambou.

Et de renchérir : “Il dit que moi Kambou, je ne vais pas faire six mois à la tête de la FESCI comme s’il est Dieu. Un leader fallacieux qu’il soit. Celui qui me respecte aura mon respect. Ce que fait le maréchal KB est grave. Quelqu’un qui mobilise des gens pour attenter à la vie d’un secrétaire général de la FESCI”.

Perçu officiellement dès lors comme l’opposant N°1 du nouveau secrétaire général national de la FESCI investi le 16 février 2024, l’honorable Kakou Brou a été contacté pour avoir sa version des faits.

Un entretien au cours duquel, le Maréchal KB dit n’être pas concerné par toutes ces accusations qu’il qualifie de non fondées portées à son encontre. Il invite même Sié Kambou à s’adresser à la justice s’il dispose des preuves de ses accusations.

“C’est lui, le vrai vendeur de drogue. Je ne me sens pas concerné par ces accusations. Comme il dit qu’il a des preuves qui m’accablent, alors qu’il s’adresse à la police ou bien qu’il aille à la justice», a réagi l’élu de Dandji.

Et de poursuivre: “J’ai échangé à ce sujet avec mon conseil d’avocats qui s’apprête à porter plainte pour diffamation”.

Toutefois, les menaces de porter plainte contre un tel ou tel sont fréquentes dans la vie politique et syndicale du pays.

Sauf que si elles ont parfois été matérialisées, les affaires n’ont jamais connu de véritables suites judiciaires en raison de plusieurs tractations pour régler les contentieux à l’amiable.

Vagoné Dry-Bi
Avec africanewsquick.net

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici